You are here

Info à promouvoir

Mémorandum du CWBCI 2014

  1. Créé par Maria Isabel ANSION
  2. Le 20/05/2014
  3. Dans Info à promouvoir
Le CWBCI attire l'attention des futurs responsables politiques sur les priorités en matière de coopération internationale communautaire et régionale

Le CWBCI a formulé ces recommandations via 5 axes dans le Mémorandum CWBCI 2014.

Quantité, qualité et efficacité de l'aide dans le cadre des politiques cohérentes en faveur du développement
Cela passe notamment par l'augmentation de la contribution à la coopération internationale pour au 0.7% du PIB des entités fédérées et pour l'atteinte du 0.7% au niveau belge. Au niveau de la qualité, des synergies doivent être mises en place entre acteurs de la coopération au développement et ceux de la coopération économique et commerciale. Plus d'infos sur cet axe dans le Mémorandum CWBCI 2014.

Objectifs post 2015 (développement durable et lutte contre la pauvreté)
Les thèmes suivants sont mis en avant : Couverture universelle et accès aux soins de santé, souveraineté alimentaire et droit à l'alimentation, égalité et approche transversale des genres, commerce, investissements et travail décent, justice climatique et environnementale, gouvernance démocratique, éducation et qualité pour tous. Les thèmes sont détaillés dans le Mémorandum CWBCI 2014

Education au développement
Favoriser ce domaine via notamment des financements spécifiques, une meilleure coordination et dialogue entre les instances en charge de cette matière, et la reconnaissance de la plus-value des acteurs de la coopération indirecte et décentralisée. Plus d'infos en page 9 du Mémorandum CWBCI 2014.

Renforcement des acteurs de développement
Notamment par une reconnaissance de la spécificité des approches, par le renforcement des acteurs via des synergies, la priorisation des moyens supplémentaires pour les acteurs non gouvernementaux et de valoriser la participation des OSIM dans la coopération au développeemnt. Plus d'infos dans le Mémorandum CWBCI 2014.

Renforcement du rôle consultatif du CWBCI
Outre la participation systématique dans les travaux préparatoires des commissions mixtes, le CWBCI devrait étre renforcé au niveau des différentes mécanismes mis en place pour ses missions. Ceci est détaillé en fin de document du Mémorandum CWBCI 2014.

Peut-on faire mieux avec moins ? Dans son rapport 2016, le CNCD-11.11.11 déplore la forte baisse de l’aide belge en 2015.

Le CNCD-11.11.11 a communiqué sur les résultats de son analyse de l'aide au développement en 2015.

L'aide a diminué de 6,7 % entre 2014 et 2015, passant ainsi de 0,46 à 0,42 % du Revenu national brut (RNB) – bien loin des 0,7 % que la Belgique et l’Union européenne s’étaient engagées à atteindre en 2015. Au total, les coupes cumulées entre 2011 et 2019 dépasseront les 2 milliards d’euros, faisant de l’aide la principale variable d’ajustement budgétaire du gouvernement belge.

Autre fait marquant : la Belgique est devenue le premier pays destinataire de sa propre aide. En effet, les frais d’accueil des réfugiés, qui peuvent être comptabilisés en aide au développement selon les règles de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), représentent 12 % de l’aide belge en 2015 – soit 206 millions d’euros, un montant nettement supérieur à la totalité des dépenses réalisées par la Coopération technique belge (CTB) dans l’ensemble des pays partenaires (148 millions EUR).

Les pages du rapport détaillent :

  • Le contexte international
  • La quantité de l'aide
  • La qualité de l'aide
  • La cohérence des politiques
  • Les perspectives d'un demi-siècle d'aide au développement
  • Les recommandations du CNCD-11.11.11

Un "bulletin" résume les points (négatifs et positifs) de l'évolution de l'aide au niveau de sa quantité, sa qualité et la cohérence des politiques.

Plus d'infos sur leur communiqué de presse et le rapport sur le site du CNCD-11.11.11.

Afrique : la voie des anciens. Coopérer avec les aînés

  1. Créé par Maria Isabel ANSION
  2. Le 08/03/2016
  3. Dans Info à promouvoir
Dossier du Magazine n’GO, le magazine bimestriel d’Echos Communication

Les acteurs de la coopération ont une tendance naturelle à se tourner vers les jeunes en Afrique: "l’avenir est à la jeunesse" . Cette transposition de notre modèle de pensée empêche parfois les projets de s’implanter localement, car il n’y a pas d’appropriation par les plus âgés, qui continuent à être des acteurs décisifs du changement au Sud. Quelle est, au juste, la place des aînés dans les sociétés africaines? Quels rôles assument-ils? Leurs prérogatives ont-elles évolué sous l’impact de la modernisation (urbanisation, nucléarisation des familles, scolarisation)? Pourquoi impliquer les aînés dans les projets de coopération demeure-t-il impérieux? Et puis, last but not least, comment les approcher et nouer des relations de confiance? Autant de questions qui semblent bien déterminantes pour la réussite des projets de coopération dans le Sud.

Pour en savoir plus : Lisez le dossier ‘Afrique: la voie des anciens. Coopérer avec les aînés.’, paru dans le Magazine n’GO, le magazine bimestriel d’Echos Communication.

Radical ! Une conférence gesticulée à voir le 08/10/15

  1. Créé par Maria Isabel ANSION
  2. Le 17/09/2015
  3. Dans Info à promouvoir
Une autre façon d'aborder le questionnement sur le secteur ONG et la militance en Belgique

Deux activistes ayant la mauvaise habitude de courir d’une action de désobéissance civile à l’autre en passant par leur potager ou leur gasap, tout en assumant un temps plein dans le domaine de l’éducation non-formelle, s’arrêtent un instant…non, ralentissent un instant pour se demander de quelles manières leurs actions servent à combattre les injustices ici et ailleurs ? Ce dont ils sont certains, c’est qu’on pourrait faire mieux dans le domaine des luttes sociales et écologiques mais pour cela, il faudrait davantage travailler ensemble (pfff, facile à dire…) et aussi adopter des stratégies de luttes radicales. Ah oui mais ça veut dire quoi radical ? Ils ont une idée mais ils aimeraient aussi avoir votre avis sur la question !

Vous n'avez jamais entendu parler des conférences gesticulées ? Une  conférence gesticulée est un style de spectacle, et avant tout un outil d’éducation permanente/populaire. A l’intersection entre le théâtre et la conférence académique, la thématique est abordée en mêlant le vécu des conférenciers ou conférencières et des éléments de théorie. La démarche vise à donner des clés de compréhension de la société et à développer l’esprit critique.

Celle dont il est question ici concerne deux militants du secteur, Sébastien Kennes (Rencontre des Continents) et Amaury Ghijselings (Quinoa),  que vous avez probablement croisé à l'un ou l'autre événement. Leur conférence mêle expériences, ressenti, interpellations du secteur, questionnement profond de la société, etc. Les conférences gesticulées sont souvent suivies d'ateliers-débat où les participants sont invités pour approfondir la thématique.

Si vous n'avez pas encore vu la conférence gesticulée de Sebastien et Amaury, notez le 08/10/15 dans votre agenda !

Plus d'infos sur les dates suivantes de présentation sur le site des Conférences gesticulées belges ou celui de l'agenda-solidaire.

L'Ecole européenne de Bruxelles vous offre l'opportunité de participer à un stand "La ville solidaire" le samedi 26 mai

Le 26 mai, l'Ecole Européenne de Bruxelles (Uccle) fêtera son 60è anniversaire et y attend plus de 6000 personnes.  Dans ce cadre, l'Association de parents organise plusieurs activités qui seront spécialement consacrées à la solidarité et à la coopération internationale. L'une sera le montage d'un stand thématique "La ville solidaire".  Différentes organisations seront invitées à y donner des renseignements sur leurs projets en cours ainsi que sur les différentes possibilités d'engagement citoyen (bénévolat ou collaboration financière).  Cette participation est gratuite. 

Contact : Gregorio Davila Diaz - 0471/99.70.64 - gregorio_davila@yahoo.es - www.uccleparents.be

Le nouveau référentiel pour l'ECMS est paru.

Le nouveau référentiel est un outil de clarification, de valorisation, mais aussi de positionnement et de  revendications quant au travail de fond mené par les ONG actives en ECMS. Il est issu des réflexions et discussions du groupe de travail sur l'Éducation à la Citoyenneté Mondiale et Solidaire (ECMS).

Le Référentiel met en avant

  • Le choix du terme « Education à la citoyenneté mondiale et solidaire - ECMS » en lieu et place de « éducation au développement - ED ».  Cette décision a été prise d’une part, pour s’inscrire dans le contexte international qui utilise le vocable « ECM » et d’autre part, pour spécifier la portée mondiale et les valeurs (notamment de solidarité) auxquelles ce type d’éducation à la citoyenneté se raccroche. 
  • Un diagnostic de l’état actuel du monde et des enjeux d’interdépendance et de coresponsabilité qui sous-tendent l’ECMS.
  • Les dimensions et stratégies qui caractérisent l’ECMS, et il clarifie la place de celle-ci dans les champs éducatif, social, et de la coopération au développement.
  • Des ressources bibliographiques permettant d’aller plus loin sur quelques enjeux du monde actuel.

Cette nouvelle publication est destinée à toute organisation (ONG, association d'éducation permanente, institution de coopération au développement, école, mouvement de jeunesse, média, etc.) qui souhaite connaître davantage les contenus et stratégies sous-jacents aux actions des ONG actives en ECMS.

Le référentiel peut être commandé en version papier à cd@acodev.be. Un exemplaire sera envoyé à toutes les ONG membres d'ACODEV ainsi qu'aux associations partenaires.

Dynamiques collectives écologiques et citoyennes

  1. Créé par Maria Isabel ANSION
  2. Le 23/05/2016
  3. Dans Info à promouvoir
Donneries, prêteries, groupes d'achats collectifs, etc, les dynamiques citoyennes et écologiques s'invitent dans les entreprises et les organisations

Souhaitez-vous mettre en place une dynamique écologique qui implique les personnes au sein de votre ONG ?
Nous vous avions déjà communiqué quelques pistes pour la gestion de l'empreinte écologique.  Voici une autre idée pour impliquer le personnel dans une démarche écologique et citoyenne.
 
Certaines organisations, entreprises, et institutions publiques commencent à mettre en place des dynamiques telles que des "donneries" ou "givebox" (endroits où l'on donne les objets qui ne sont plus utiles et on prend gratuitement celui ou ceux  dont on a besoin à ce moment-là) ou des "prêteries" (principe d'une bibliothèque mais pour des objets), et ceci en interne à l'institution.
La dynamique est écologique dans le sens où elle favorise le partage ou le don de choses existantes plutôt que la consommation ou surconsommation et donc la production de choses.
Il existe aussi d'autres initiatives qui favorisent les circuits courts  tels les groupes d'achats collectifs ou les potagers collectifs.
Le Réseau de consommateurs responsables (RCR) peut vous soutenir dans le démarrage d'un nouveau projet au sein de votre organisation. Plus d'informations auprès de David Petit (david@asblrcr.be).

Un site sur le pouvoir économique des multinationales

  1. Créé par Maria Isabel ANSION
  2. Le 22/09/2015
  3. Dans Info à promouvoir
Le GRESEA a mis en place un nouveau site web : www.mirador-multinationales.be

Il existait déjà l'observatoire des entreprises, voici maintenant un projet plus large qui voit le jour : Mirador (www.mirador-multinationales.be) mis en place par le GRESEA.

Mirador est un répertoire qui reprend (pour moment) 34 multinationales avec ces informations :

  • Carte d’identité
  • Observatoire des comptes
    • Les indicateurs comptables fondamentaux
    • Les indicateurs optionnels
    • Les ratios
  • Les actualités
  • L’histoire de l’entreprise

Mirador n’est pas seulement un site d’information critique sur les entreprises multinationales. Le projet du Gresea vise à construire progressivement un réseau de personnes ou d’organisations, sensibilisés à la nécessaire compréhension du pouvoir des entreprises multinationales sur la vie quotidienne de chacun, au Nord comme au Sud.

Votre organisation peut également se mobiliser en assurant la promotion de cette action

Le CNCD-11.11.11. organise une grande mobilisation ce 13 décembre 2017 pour la justice migratoire, à la veille du dernier sommet européen 2017.  L'objectif est de demander à  l'Europe de défendre des voies sûres et légales de migrations et d'exprimer notre refus de l’utilisation de l’aide publique au développement pour les pactes migratoires avec les pays du Sud.

Le CNCD-11.11.11. souhaite aussi votre appui pour relayer la promotion autour de cette mobilisation.  Comment  ?

  • Publier l'évènement sur votre page FB : https://www.facebook.com/events/506175036432516/
  • Relayer la vidéo d’appel à la mobilisation https://www.facebook.com/118510721519982/videos/1538968789474161/
  • Commander des affiches et flyers : https://www.cncd.be/spip.php?page=formulaire&id_formulaire=137&id_rubrique=622
  • La vidéo de campagne peut aussi être relayée : https://www.cncd.be/La-migration-n-est-pas-une-crise
  • Et bien sûr, relayer en interne le contre sommet qui a lieu le 12 décembre ainsi que la mobilisation du 13 décembre 2017

Info : Anne VAN RUYMBEKE, Coordinatrice campagne 11.11.11, Tél : 02/250.12.59

L'InfoCycle en péril

  1. Créé par Magali LUCY
  2. Le 27/01/2017
  3. Dans Info à promouvoir S'engager
Le gouvernement belge menace de faire disparaître l'InfoCycle or, plus que jamais ce monde a besoin de citoyens et de citoyennes informés et critiques

Dans ce contexte difficile de restrictions budgétaires, le programme "InfoCycle" de la CTB est visé et risque de disparaître en 2018.

Les ONG peuvent montrer leur soutien à ce programme en signant la pétition "Le monde a-t-il encore besoin de citoyens du monde "éclairés" ? Un maximum de signatures est attendu d'ici le 15.02.17.

Pages