You are here

Congo (Democratic Republic)

Détails de l'annonce

Organisation : RCN Justice & Démocratie
Site web : https://www.rcn-ong.be
Lieu de l'emploi : Kinshasa /
Fichier : PDF icon 202206_offre_cdm_rdc_vout.pdf
Type d'emploi : Contrat à durée déterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Coordination
Date de publication : 08/06/2022
Date limite : 31/07/2022

Profil

  • Représentant.e Pays au sein d’une ONG internationale avec une thématique justice (justice transitionnelle un sérieux atout)
  • Coordinateur.trice de terrain d’une ONG généraliste ayant un programme d’accès à la justice
  • Représentant.e pays au sein d’un organisme de coopération
  • Chargé.e de gestion de partenariats,
  • Chargé.e de suivi et évaluation
  • Chargé.e des droits de l’homme
  • Chargé.e de projet sur une thématique type : dialogue communautaire, lutte contre la corruption, crimes internationaux, justice transitionnelle, méthodes alternatives de résolutions de conflits, violences basées sur le genre, liberté d’expression, justice de proximité

 

 

 

FORMATION

  • Master en droit /droits de l’homme / droit international / sciences politiques/anthropologie avec spécialisation en anthropologie des conflits et de la violence / criminologie / Ecole nationale de la magistrature/Ecole du barreau
  • Spécialisation en justice transitionnelle, droit foncier, méthodes alternatives de résolution de conflit (un sérieux atout)

 

EXPERIENCES 

  • 5 à 10 ans d’expérience dans le secteur de la coopération internationale sur des fonctions managériales (terrain et/ou siège)
  • Première expérience en tant que Représentant.e. Pays sur du multi-base un sérieux atout
  • Première expérience en RDC ou dans un pays de la région grands-lacs un atout

 

COMPETENCES TECHNIQUES / SAVOIR-FAIRE SPECIFIQUES

  • Déléguer et reconnaître les expertises de chacun des membres de l’équipe
  • Structurer et fidéliser une équipe
  • Développer et appuyer des stratégies d ‘influence locale
  • Orchestrer la mise en œuvre d’activités programmatiques avec des partenaires multiples
  • Innover/penser « out of the box » /faire preuve de créativité
  • Adapter les priorités de la mission au changement de contexte (interne/externe)
  • Capacité à intégrer l’approche du genre dans la réflexion stratégique
  • Très bonnes capacités à produire des livrables de qualité (rédaction)
  • Maîtriser couramment le français à l’oral et à l’écrit
  • Maîtriser couramment l’anglais à l’oral et à l’écrit
  • Maîtriser le lingala et/ou le swahili (un atout)

 

COMPETENCES RELATIONNELLES/ SAVOIR-ETRE :

  • Sens du dialogue : fluidité-transparence-approche participative et démocratique
  • Compréhension des dynamiques et des enjeux interculturels (approche socio-anthropologique)
  • Leadership basé sur l’empathie et l’écoute active
  • Capacité à fédérer et développer une dynamique d’équipe positive
  • Adepte de la théorie des petits-pas/orienté solution sur le long-terme
  • Militantisme
  • Humilité
  • Flexibilité
  • Pragmatisme
  • Capacité à trouver un bon équilibre entre vie professionnelle et vie privée

Description

En RDC, RCN J&D est reconnu comme un acteur de référence dans le secteur de la justice, l’organisation développant depuis plus de 20 ans des programmes d’appui tant en direction des autorités (judiciaires, policières et foncières) que de la société civile et des citoyens dans différentes provinces du pays.  Actuellement RCN J&D assure une présence à Kinshasa, Goma (Nord-Kivu), Tshikapa (Kasaï), Bunia (Ituri) et Mbandaka (Equateur) à travers trois programmes :

  1. RESTORE. RESistons à la TORture Ensemble dont le but est d’accompagner les acteurs institutionnels, la société civile et les justiciables en vue de réduire les actes de torture et les traitements cruels, inhumains ou dégradants dans les lieux de détention (cellules de garde à vue et milieu pénitentiaire pour les détenus préventifs).
  2. REPLIC. Pour une justice REDevable, Plurielle et Intègre au Congo pour lequel il s’agit de promouvoir les modes alternatifs de résolution de conflit, une justice plus respectueuse des droits humains dans la chaine pénale (de la garde à vue à la détention préventive) et insuffler une dynamique de changement dans la lutte contre la corruption dans le système judiciaire.
  3. PARJ II. Programme d’appui à la réforme de la justice dont les objectifs consistent à développer l’aide légale, promouvoir une justice coutumière respectueuse des droits humains en articulation avec le système judiciaire, réduire les abus en matière de détention préventive et mobiliser les autorités et la société civile dans la lutte contre corruption dans le système judiciaire. Ce programme est mis en œuvre en consortium dans 4 provinces et RCN J&D en assure le lead.

 

RESPONSABILITES 

Gestion et développement des programmes

  • Veille à la bonne exécution du programme-pays, de son suivi et de son évaluation interne
  • Elabore la stratégie de la mission en collaboration avec son équipe et le CP
  • Se documente sur les problématiques de justice et de développement et analyse les perspectives pluridisciplinaires d’intervention
  • Propose et/ou coréalise des missions exploratoires et les documents afférents avec le CP ou autre membre de RCN J&D
  • Elabore avec son équipe et les partenaires un cadre logique et un plan d’action
  • Supervise la mise en œuvre de la stratégie et du plan d’action
  • S’assure de l’existence d’outils de suivi et d’évaluation des résultats et de l’impact des actions entreprises
  • Supervise la réalisation des résultats en questionnant les indicateurs définis dans le cadre logique
  • Valide les documents de projets et les rapports préparés par le coordonnateur de projet
  • Identifie de nouvelles stratégies, actions ou approches en fonction de l’évolution du programme et du contexte.
  • Finalise la rédaction du rapport annuel d’activités pour diffusion interne et externe

Gestion des ressources humaines

  • Supervise la gestion de l’ensemble du personnel de la mission, expatrié et national
  • Organise et maintient un système de communication avec l’équipe
  • Supervise le respect des procédures et documents standard RH : règlement intérieur, statut
  • Supervise l’élaboration et la réactualisation d’une politique salariale dans le respect des standards RCN J&D
  • Valide les profils de poste et plans de travail individuels de l’ensemble du personnel
  • Veille à la mise en place d’entretiens d’évaluation pour l’ensemble du personnel
  • Réalise les évaluations du personnel sous sa responsabilité directe
  • S’assure de la qualité des relations sociales internes
  • Veille au maintien d’un climat organisationnel axé sur le dialogue
  • Elabore et réactualise l’organigramme
  • Coordonne et valide le plan de formation annuel du personnel national
  • Gère les relations avec les représentants du personnel national
  • Identifie et propose des leviers pour fidéliser les équipes

Gestion du changement/renforcement des compétences

  • Anime ses équipes dans une posture d’accompagnement bienveillant
  • Accompagne les équipes dans le renforcement de leur expertise
  • Accompagne les équipes dans la capitalisation de leurs savoirs-faire et savoirs-être

Gestion financière et comptable

  • Supervise le respect des procédures standards logistique
  • Analyse et valide les budgets élaborés par la CAFL
  • Supervise l’exécution du budget
  • Valide le suivi ainsi que les révisions budgétaires mensuelles et semestrielles
  • S’assure de l’application des procédures financières internes de la mission
  • Supervise la gestion comptable : contrôle de caisse mensuel, signature de l’état de concordance en fin d’année financière
  • Supervise l’utilisation rigoureuse des fonds au sein de la mission, en étroite collaboration avec la CAFL

Gestion des bailleurs

  • Contribue à la gestion des contrats bailleurs
  • Identifie de nouveaux bailleurs et transmet les comptes-rendus d’entretiens au CP
  • Co-élabore les plans de financement avec le CP
  • Coordonne et finalise les documents à transmettre aux bailleurs dans le respect des directives spécifiques
  • Négocie et signe de nouveaux contrats de financement par voie de délégation spéciale

Gestion logistique

  • Supervise le respect des procédures standards logistique

Communication interne terrain/siège

  • Coordonne la participation de son équipe auprès des différentes tribunes de RCN J&D : Assemblée Générale, séminaires siège, bulletins d’information, rapport annuel, conférence de presse

Partenariats

  • Assure la bonne collaboration au sein de l’équipe mission, entre RCN J&D et les partenaires opérationnels de la mission ainsi qu’avec le siège
  • Développe et entretient des relations de qualité avec les bailleurs
  • Informe le CP de l’évolution des politiques d’investissement des bailleurs de fonds

Sécurité

  • S’informe sur et analyse l’évolution de l’environnement socio-politique
  • Co-élabore avec la CAFL le plan de sécurité national et s’assure de son actualisation régulière
  • Supervise la mise en œuvre du plan sécuritaire
  • Décide, avec le CP, des mesures de sécurité à prendre en fonction de l’évolution de la situation dans le pays
  • Prend l’ensemble des mesures pour garantir en tout temps la sécurité du personnel et des biens
  • S’assure de l’exécution des tâches opérationnelles en matière de sécurité auprès du CAFL
  • En cas de force majeure, a la responsabilité directe de toutes les décisions urgentes

Détails de l'annonce

Organisation : Avocats Sans Frontières
Site web : http://www.asf.be
Lieu de l'emploi : Bunia /
Fichier : PDF icon annonce_dp_niger_062022.pdf
Type d'emploi : Contrat à durée indéterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Direction
Date de publication : 07/06/2022
Date limite : 03/07/2022

Profil

Profil recherché

  • Master dans un domaine pertinent (Droit, Développement, Sciences Politiques, etc.)
  • Expérience professionnelle de minimum 5 ans en gestion financière et d’équipe
  • Bonne connaissance des thématiques de l’accès à la justice et des droits humains
  • Expérience dans la région, une connaissance des réseaux de la justice au Niger est un atout
  • Expérience dans le développement et la gestion de programmes
  • Excellente maîtrise du français ; la connaissance de l’Anglais est vivement souhaitée.

En tant qu’ONGI qui valorise l'autonomie et le collaboratif et donne à ses collaborateurs les moyens d'apprendre et d’innover, ASF valorisera chez son.a candidat.e les savoirs faire ci-dessous:

  • élaboration et ajustement d’une stratégie pays
  • veille du secteur & développement d’un réseau relationnel professionnel
  • rédaction de projet
  • conception et opérationnalisation d’une stratégie de plaidoyer
  • prise de parole en public

ainsi que les savoirs être suivants:

  • Le partage des valeurs d’ASF : intégrité, valeurs universelles des droits humains
  • Un leadership affirmé et bienveillant
  • La capacité de fédérer des équipes autour d’un projet commun
  • Une bonne sensibilité interculturelle
  • Une excellente communication interpersonnelle, tant à l’oral et à l’écrit

Description

Contexte et mission

Cette année, ASF ouvrira un nouveau bureau-pays au Niger, lequel sera basé à Niamey.  Les projets qui se déploieront dans la capitale mais aussi à Tahoua, Maradi et Tillabéry viseront entre autre à renforcer l’espace civique et à protéger les défenseur.euses des droits humains dans leur travail de veille citoyenne et de plaidoyer. Ce projet sera réalisé en partenariat avec deux organisations de la société civile nigérienne actives sur les questions de droits humains.

Position de la fonction et responsabilités

En tant que Directeur.rice pays, vous êtes dans un premier temps chargé de faciliter l’installation d’ASF au Niger et d’assurer le lancement optimal des activités du projet financé par la Coopération belge jusqu’en 2026 avec les partenaires d’ASF.

Dans votre fonction, vous êtes ensuite responsable du développement de nouveaux programmes et de la recherche de sources de financement au Niger afin d’améliorer l’impact d’ASF auprès des bénéficiaires finaux dans le pays. Vous jouez un rôle important de représentation et vous vous assurez de la visibilité d’ASF ainsi que de ses actions, en entretenant de bonnes relations avec les bailleurs de fonds, les institutions, les OI, les ONG nationales et les autorités, et en supervisant les actions de communication nécessaires.

Description des tâches

  • Stratégie : vous définissez une stratégie pays en cohérence avec le cadre stratégique d’ASF et, sur base des actions mises en œuvre dans votre pays d’intervention, vous contribuez à la révision/l’enrichissement du cadre stratégique institutionnel d’ASF.
  • Coordination et gestion de Programme: Vous vous assurez de la cohérence entre le développement programmatique et les axes stratégiques de l’organisation ; vous conduisez l’analyse du contexte, des parties prenantes et des intervenants, vous supervisez la mise en œuvre des projets d’ASF, vous animez les échanges, réflexions et plans d’action avec les partenaires
  • Gestion d’équipe/RH : Vous recrutez, animez et encadrez l’équipe de la mission ; vous vous assurez de la gestion prévisionnelle des postes.
  • Gestion administrative, financière et logistique : vous vous assurez de la gestion administrative, financière et logistique de la mission dans le respect des procédures d’ASF et des bailleurs ainsi que de la règlementation nationale.
  • Gestion des risques et de la sécurité : vous identifiez, suivez et traitez les risques pays ; vous vous assurez que les mesures de sécurité existent, sont mises à jour, connues de tous et appliquées par tous ;
  • Suivi, évaluation et apprentissage : Vous supervisez le déploiement d’outils, la formation des équipes aux méthodologies et outils, la collecte et l’analyse des données issues du suivi évaluation, vous participez aux réflexions collaboratives sur l’amélioration du dispositif de suivi, d’évaluation et d’apprentissage
  • Représentation : Vous développez et entretenez les relations avec les autorités politiques et judicaires, ainsi qu’avec les organisations de la société civile, les mouvements citoyens et les partenaires, vous identifiez les opportunités de dialogue, de collaboration en vue de concevoir des actions et des dynamiques de plaidoyer en lien avec les stratégies opérationnelles.

Détails de l'annonce

Organisation : MEMISA
Site web : http://www.memisa.be
Lieu de l'emploi : Kinshasa /
Type d'emploi : Contrat à durée déterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Gestion financière
Date de publication : 25/05/2022
Date limite : 20/06/2022

Profil

Éducation & expérience 

  • Etre détenteur d’un diplôme de l’enseignement supérieur dans le domaine de la finance et/ou expérience pertinente en finance et dans des activités logistiques;
  • Disposer d’une expérience d’au moins 5 ans dans une fonction de responsable d’une équipe, dont minimum 2 ans dans un projet de coopération internationale dans un pays d’Afrique ;
  • Une experience de minimum 10 ans dans le domaine de la gestion Finance et Logistique;
  • Connaissance des procédures de bailleurs de fonds .

Compétences 

  • Affinité avec les valeurs et objectifs de MEMISA ;
  • Engagement professionnel dans l’ensemble des tâches liées à sa fonction ;
  • Capacité à travailler en équipe, sous pression, dans un milieu multiculturel et multidisciplinaire ;
  • Capacité de planification, rigueur dans l’application des procédures, souci du détail et assiduité ;
  • Bonnes connaissances des outils MS-Office et maîtrise d’Excel
  • Très bonne capacité de rédaction et d’analyse ;
  • Flexibilité, courtoisie, honnêteté et loyauté ;
  • Capacité d’adaptation à toute situation (recherche proactive de solutions aux difficultés rencontrées) ;
  • Esprit d’équipe
  • Excellentes capacités de communication écrite et orale
  • Résistance au stress et capacité de travailler sous pression
  • Adaptabilité et capacité de gérer différents projets en parallèle
  • Disponibilité pour des voyages occasionnels dans des pays partenaires
  • Parfaite maîtrise du français, parlé et écrit.

Atout 

  • Connaissance du logiciel SAGE est un atout;
  • Expérience avérée en matière de gestion de programmes multi-bailleurs en Afrique est un atout.

Description

Memisa est une ONG belge active dans la coopération médicale au développement. La mission de Memisa est d’améliorer l’accès aux soins de santé de qualité pour tous, et en particulier pour les plus vulnérables. La stratégie vise le renforcement des systèmes de santé périphériques. Actuellement, Memisa est active en RD du Congo, au Burundi, au Bénin, en Guinée, en Mauritanie et en Inde. En Belgique, Memisa intervient dans la sensibilisation pour la citoyenneté mondiale et au sujet des inégalités d’accès aux soins de santé en vue de renforcer la solidarité internationale.

Description de l’Action de Memisa en RDC

La stratégie de Memisa s’inscrit dans le renforcement du système de santé au niveau périphérique et est alignée au plan national de développement sanitaire.

Memisa appuie le développement de 25 zones de santé en 9 provinces en RDC, avec un budget de plus de € 10M en 2021 provenant en grande partie de l’UE et de la DGD belge.  Dans chaque province où nous sommes actifs, l’action est mise en œuvre par un bureau régional ou un partenaire local.

Afin de renforcer les Opérations Générales en République Démocratique du Congo, Memisa recrute un Responsable Financier et Logistique (RFL) à Kinshasa.

Memisa pratique un recrutement sans discrimination et encourage la participation de toutes les personnes sans distinction d’origine, d’orientation sexuelle, d’identité de genre ou de religion 

Objectif de la fonction

La Représentation Nationale (RN) de Memisa Belgique en RDC assure la représentation, l’appui et le contrôle interne au terrain.

Le « Responsable Financier et Logistique » est sous la responsabilité hiérarchique du Chef de Mission.

Le RFL supervisera le service Finance et le service Logistique de la RN. Le service logistique de la RN est responsable pour le suivi (appui et contrôle interne) des bureaux et partenaires de Memisa dans la partie Ouest de la RDC. Pour la partie Est, il y a un autre responsable logistique basé à Bunia.

Responsabilités et Tâches

  • liées à la gestion financière
  • Comptabilité de la RN;
  • Obligations fiscales des bureaux Memisa et de la RN en RDC;
  • Rapportage financier;
  • Gestion des actifs financiers (financiers, bancaires, cash), y compris la gestion des comptes en banque de la RN et des bureaux ainsi que les paiements effectués au départ de ceux-ci ;
  • Le budget & forecasting & le cash planning;
  • Audits financiers, audits bailleurs, des bureaux sur le terrain et des activités ; la bonne gouvernance, y compris le contrôle interne.

 

  • liées à la gestion logistique & IT
  • Valide les rapports logistiques de la Représentation Nationale (RN) ainsi que ceux établis dans les bureaux régionaux de Memisa, partie Ouest;
  • Gère la logistique du matériel pour les projets et des personnes en mission et le parc automobile et moto en RDC partie Ouest;
  • Veille à l’application des procédures en matière de logistique et achats, veille à l’inventaire des actifs et consommables et assure un contrôle interne en accord avec le responsable logistique du siège;
  • Valide les procédures de publication de marché et supervise, sous la validation du Chef de mission, la sélection des fournisseurs lors des achats locaux et négocie avec les fournisseurs;
  • Coache et supervise le personnel logistique dont le chargé IT responsable de la digitalisation, gestion des données et des programmes en RDC, la maintenance du parc informatique et internet, l’entretien et la maintenance des infrastructures;
  • Coordonne au plan logistique les formations thématiques;
  • En collaboration avec le logisticien de la RN, effectue et réalise des missions de support et de contrôle au sein des équipes log sur terrain;
  • Assure un système de traçabilité des commandes et des envois de matériel et assure l’établissement et la gestion d’une base de données fournisseurs, achats et shipping;
  • Gère les dossiers de dédouanement et leur archivage;
  • Uniformise les processus de passation de marché pour les constructions;
  • Participe au maintien et à la mise à jour du manuel de procédures logistique;
  • Contribue à la bibliothèque technique et contrôle l’archivage des dossiers d’achat, transports, dédouanement et marchés publics sur Sharepoint.

Memisa vous offre :

  • Une fonction enrichissante et pleine de défis au sein d’une ONG Médicale dynamique, en phase avec l’environnement changeant ;
  • Un contrat à durée indéterminée avec clause résolutoire ; poste prévu pour une durée de 3 ans ;
  • Date de début : le plus rapidement possible;
  • Un temps plein avec 30 jours de congés par année complète ;
  • Package salarial attrayant en fonction de l’expérience qui comprend les avantages liés au statut d'expat chez Memisa, tels qu'un remboursement (plafonné) des frais de logement, une participation aux frais d'installation, un remboursement (plafonné) des frais de scolarité des enfants accompagnants, allocations familiales, un package d'assurance pour toute la famille notamment une assurance rapatriement, des billets d'avion aller-retour une fois par an pour toute la famille.
  • En cas d'expatriation sans membres de la famille (personnes à charge), jusqu'à 4 vols aller-retour supplémentaires par an vers le pays d'origine ou une autre destination (avec une limite supérieure selon la réglementation de Memisa).

Pour postuler 

Envoyez avant le 20/06/2021 votre lettre de motivation et votre CV à l’adresse e-mail suivante : à HR@memisa.be avec « Responsable Financier et Logistique » dans l’objet de l’e-mail.

Chaque candidat devra indiquer dans sa lettre de motivation (une page maximum) sa date de disponibilité. Le CV (2 pages maximums) doit comprendre le détail de vos diplômes, de vos expériences précédentes et au moins 2 références.

Seuls les candidats présélectionnés seront contactés par e-mail et/ou par téléphone pour la suite du processus. Les tests écrits et oraux peuvent se faire par email et via teams. Si un candidat est retenu, il est possible que le processus de recrutement soit clôturé avant la fermeture de la publication.

Vos données de candidatures seront traitées de manière strictement confidentielle par les personnes impliquées dans le processus de recrutement. Ces données seront conservées pour une durée maximale de 12 mois.

De plus, Memisa veillera à ce que le recrutement se fasse de façon objective, transparente, responsable, éthique, non discriminatoire et de qualité.

Détails de l'annonce

Organisation : Agence Belge de Développement
Site web : http://www.enabel.be
Lieu de l'emploi : Kinshasa /
Type d'emploi : Contrat à durée déterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Expertise/recherche
Date de publication : 28/04/2022
Date limite : 19/05/2022

Profil

 

Niveau de formation requis 

  • Master en Ingénierie Civile en Construction ou en Architecture.  

Expériences requises  

  • Minimum 5 ans d’expérience pertinente dans des projets de construction de bâtiments ou similaires (de la conception à la construction. Ainsi que l’exploitation et la maintenance) ; 

  • Une expérience en matière de marchés publics (préparation de dossiers d’appels d’offres complets, suivi-exécution, réception) ; 

  • Une expérience internationale (c’est-à-dire dans le secteur du développement international et en dehors de son pays d’origine) constitue un atout. 

Compétences et connaissances requises 

  • Bonne compréhension des aspects liés au développement international (contexte, enjeux, partenaires, fonctionnement…) ; 

  • Compétences en gestion organisationnelle (RH, budget, planification) ; 

  • Maîtrise du logiciel de conception AutoCad ou équivalent ; 

  • Une connaissance des techniques de construction durable, innovantes et respectueuses de l’environnement est un atout ; 

  • Une connaissance et maîtrise des secteurs de l’électricité, des énergies renouvelables et de l’accès à l’eau est un atout ; 

  • De bonnes compétences en architecture intérieure et en aménagement des espaces (intérieurs et extérieurs) constituent un atout ; 

  • Une expérience dans le domaine des infrastructures et bâtiments dans des pays en développement, notamment en Afrique sub-saharienne est un atout ; 

  • Capacité à mettre en œuvre un processus de changement ; 

  • Gestion des connaissances et capitalisation ; 

  • Vous êtes orienté□e vers les résultats; 

  • Capacité à utiliser les nouvelles technologies en vigueur dans le domaine d’expertise ; 

  • Vous parlez et écrivez couramment en français ou en néerlandais. Compte tenu du contexte international dans lequel vous travaillerez, une maîtrise de l’anglais est donc exigée.  

 

Vous vous engagez à respecter la vision, la mission et les valeurs d’Enabel (https://www.enabel.be/fr/content/vision-mission-valeurs-de-enabel). 

Description

Contexte 

 

La République démocratique du Congo (RDC) est le pays partenaire le plus important de la coopération gouvernementale belge. Enabel y compte trois cents salariés, dont une trentaine d’expatriés. La Belgique est le troisième bailleur bilatéral au Congo.  

 

L’Union Européenne, à travers le fonds Européen de développement (FED) a accepté de contribuer au financement de la phase III du programme d’appui à la réforme de la Police (PARP III). Ce programme s’aligne sur le plan d’action quinquennal de mise en œuvre de la Reforme (PAQ2) et de ses trois principes stratégies (le renforcement du cadre institutionnel de la police, la professionnalisation de la police, et enfin, la redevabilité et le dialogue/partenariat police/population).   

 

Le programme est mis en œuvre par un consortium dirigé par l’Agence Belge de développement (Enabel), et par les ONG COGINTA et le Centre de Genève pour la Gouvernance du Secteur de la Sécurité (DCAF). Il est mis en œuvre à Kinshasa et dans les villes de Mbandaka, Bunia et Tshikapa. Le programme a pour objectif général de contribuer à la paix, à la sécurité et au renforcement de l’Etat de droit en améliorant la gouvernance, la protection des droits humains ainsi que la lutte contre l’impunité et la corruption en RDC. 

 

Dans ce contexte, une partie du financement est allouée aux constructions et rénovations des différents bureaux de la police à Kinshasa et dans les 3 autres zones pilotes. 

 

Description de la fonction 

 

En tant que Expert.e Infrastructure rapportant directement à l’Intervention Manager du projet PARPIII, vous serez impliqué.e dans la conception et la validation de plans de constructions et dans la préparation des différents documents d’appel d’offre. Vous serez également responsable du suivi et du contrôle qualité des travaux, ainsi que de leur réception technique. 

 

Responsabilités :  

  • Vous contribuez à la mise en œuvre du projet en prenant part à la planification, l’exécution, la coordination, le monitoring et l’évaluation des activités ;   

  • Vous conseillez sur base de votre expertise technique, afin d’atteindre une performance conforme aux normes et standards nationaux et internationaux ; 

  • Vous organisez la capitalisation et la gestion des connaissances afin de créer un environnement inclusif, informé et confiant au sein du projet ; 

  • Vous contribuez au renforcement des capacités du Service de Gestion des Equipements et Infrastructures de la Police Nationale Congolaise. 

 

Votre profil 

 

Niveau de formation requis 

  • Master en Ingénierie Civile en Construction ou en Architecture.  

Expériences requises  

  • Minimum 5 ans d’expérience pertinente dans des projets de construction de bâtiments ou similaires (de la conception à la construction. Ainsi que l’exploitation et la maintenance) ; 

  • Une expérience en matière de marchés publics (préparation de dossiers d’appels d’offres complets, suivi-exécution, réception) ; 

  • Une expérience internationale (c’est-à-dire dans le secteur du développement international et en dehors de son pays d’origine) constitue un atout. 

Compétences et connaissances requises 

  • Bonne compréhension des aspects liés au développement international (contexte, enjeux, partenaires, fonctionnement…) ; 

  • Compétences en gestion organisationnelle (RH, budget, planification) ; 

  • Maîtrise du logiciel de conception AutoCad ou équivalent ; 

  • Une connaissance des techniques de construction durable, innovantes et respectueuses de l’environnement est un atout ; 

  • Une connaissance et maîtrise des secteurs de l’électricité, des énergies renouvelables et de l’accès à l’eau est un atout ; 

  • De bonnes compétences en architecture intérieure et en aménagement des espaces (intérieurs et extérieurs) constituent un atout ; 

  • Une expérience dans le domaine des infrastructures et bâtiments dans des pays en développement, notamment en Afrique sub-saharienne est un atout ; 

  • Capacité à mettre en œuvre un processus de changement ; 

  • Gestion des connaissances et capitalisation ; 

  • Vous êtes orienté□e vers les résultats; 

  • Capacité à utiliser les nouvelles technologies en vigueur dans le domaine d’expertise ; 

  • Vous parlez et écrivez couramment en français ou en néerlandais. Compte tenu du contexte international dans lequel vous travaillerez, une maîtrise de l’anglais est donc exigée.  

 

Vous vous engagez à respecter la vision, la mission et les valeurs d’Enabel (https://www.enabel.be/fr/content/vision-mission-valeurs-de-enabel). 

 

 

Nous vous offrons 

 

  • Une fonction passionnante dans un environnement international. 

  • Un contrat de 24 mois basé à Kinshasa avec des déplacements à Mbandaka, Bunia et Tshikapa. 

  • Un package salarial comprenant le salaire mensuel brut correspondant à nos barèmes (classe 6), ainsi que des avantages liés à votre statut d’expatrié au sein d’Enabel tels qu'une indemnité d'éloignement, d'affectation, de pénibilité, la prise en charge des frais de logement (plafonnés), une allocation de déménagement et d’installation, la prise en charge des frais de scolarité des enfants accompagnants (plafonnés), un package d’assurances pour toute la famille dont l’assurance rapatriement, des billets d’avion aller-retour une fois/an pour toute la famille, etc. 

  • En cas d’expatriation sans les membres de la famille (personnes à charge), jusqu’à 6 billets d’avion aller-retour supplémentaires par an vers le pays d’origine ou toute autre destination (plafonnés suivant le règlement d’Enabel). 

Les différents montants varient en fonction de l’expérience pertinente reconnue pour la fonction et la composition familiale. 

 

Cette publication peut donner lieu à la constitution d’une réserve de recrutement pour une durée de 3 ans pour toute fonction similaire. 

 

Nos postes vacants sont ouverts à toute personne qui remplit les conditions décrites dans les offres d’emploi. Enabel s’engage en faveur de l’égalité des chances et de la diversité au sein de son personnel. Nous ne faisons pas de discrimination fondée sur le genre, l’origine, l’âge, la religion, l’orientation sexuelle, le handicap ou tout autre facteur que les compétences. 

 

Intéressé.e? 

 

Postulez, au plus tard le 19/05/2022, ici et joignez votre CV actualisé et une lettre de motivation. 

 

Seules les candidatures introduites via le lien ci-dessus seront prises en considération.  

Détails de l'annonce

Organisation : ULB-Coopération
Site web : http://www.ulb-cooperation.org
Lieu de l'emploi : Goma /
Fichier : PDF icon appel_a_candidature_ndeg02-2022_hpnk_poste_ingenieur_civil_low.pdf
Type d'emploi : Contrat à durée déterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Autre
Date de publication : 22/04/2022
Date limite : 20/05/2022

Profil

PROFIL ET COMPETENCES REQUISES

  • Démontrer des capacités de travail en groupe et/ou en équipe et disposer/justifier d'aptitudes au travail/collaboration dans un contexte multiculturel et multisectoriel
  • Disposer de capacités d'analyse et de synthèse des problèmes ainsi que celles de recherche et d'élaboration de propositions de solutions pragmatiques aux défis à relever
  • Démontrer des aptitudes certaines pour la communication (interne et externe)
  • Avoir une maîtrise certaine des logiciels de dessins architecturaux, de bureautique et de gestion 
  • Jouir d'une probité intellectuelle et morale irréprochable
  • Démontrer une autonomie dans le travail et l'organisation de ses activités et avoir la capacité de travail sous pression
  • Faire preuve de proactivité par rapport aux potentiels goulots d'étranglement dans la mise en oeuvre d'un projet et être en capacité de prendre des décisions mais également être capable de-déléguer
  • Adhérer aux valeurs défendues par ULB-Coopération : large tolérance, strict respect, grande transparence, responsabilisation, intégrité, confiance, autonomisation,
  • Adhérer aux engagements pour un comportement responsable.

QUALIFICATIONS ET EXPERIENCES REQUISES

  • Titulaire d'un diplôme d'ingénieur·e civil·e ou de génie civil en construction (D6 ou BAC+5) ou toute autre discipline connexe équivalente 
  • Expérience significative et démontrable au sein d'une ou plusieurs entreprises reconnues et structurées (avec attestation /certificat de travail avec coordonnées complètes des opérateurs économiques concernés) 
  • Appartenance à une association provinciale ou nationale pour exercer la profession à titre d'ingénieur·e professionnel·le est souhaitable 
  • Parfaite maitrise du français écrit et oral 
  • Capacités de rédaction des rapports en français 
  • Capacité de travailler en équipe, avec un esprit d'initiative, de responsabilité et de rigueur
  • Maitrise avérée/certaine de l'outil informatique et de logiciels de dessins assistés par ordinateur et/ou logiciels dédiés aux calculs de structure 
  • Être exempt de condamnation en raison de manguements ou de comportements sanctionnés par la loi en République dDémocratique du congo, par la présentation d'un certificat de bonnes vies et moeurs et/ou d'un extrait de casier judiciaire de moins de trois mois.

Description

ULB-Coopération met en oeuvre le «projet de réhabilitation de l'Hôpital Provincial du Nord-Kivu", HPNK+, subventionné dans le cadre du programme de Renforcement de l'offre et Développement de l'accès aux soins de santé (PRODS), programme du Ministère de la santé publique, de l'hygiène et de la prévention de la République démocratigue du Congo (RDC) financé dans le cadre du 11e Fonds Européen de Développement (FED11).
L'objectif du projet intitulé : «L'Hôpital Provincial du Nord-Kivu (HPNK) » vise à offrir des soins de référence secondaire de qualité grâce à des infrastructures et un plateau technique de haute qualité.
La mise en oeuvre du projet prévoit essentiellement des activités en rapport avec la gestion du processus de réhabllitation-construction de l'HPNK sur base d'une part, de priorités définies dans le projet médical du Projet d'Etablissement Hospitalier (PEH) et, d'autre part, sur les fonds du projet tout en permettant la continuité de fonctionnement des activités de prise en charge des malades sur le même site.
L'HPNK construit grâce à un financement du 5e FED a été inauguré en 1986 comme hôpital de district du Nord Kivu. Depuis, il a subi plusieurs aménagements dans son statut sans que la capacité et les infrastructures d'accueil des différents services ne suivent toutefois la croissance socio-économique et démographique de la ville et de la province mais aussi celle de l'évolution de l'offre des soins. Ainsi, l'entretien et la mise à niveau des infrastructures électriques et hydrauliques ont particulièrement été délaissés.
Depuis avril 2016, cet hôpital a été reclassé comme Hôpital Provincial du Nord Kivu. S'il est et doit représenter pour ladite province le plus haut niveau de référence pour les soins, il doit également être un lieu de formation où ses cliniciens doivent encadrer l'amélioration de la qualité au niveau des services de santé intégrés au sein des zones de santé.
Longtemps éloigné de ces objectifs alors qu'il n'y a pas d'autre structure sanitaire intégrée dans le système de santé public correspondant à ce niveau dans la Province, l'HPNK connait, depuis le début du «Projet d'Appui au Développement lntégré du Système de Santé (PADlSS) en 2017,une importante réorganisation soutenue politiquement par le Gouveneur de la Province et techniquement par ULB-Coopération.
Les fonctions et les objectifs de l'hôpital ont été réorganisés en tenant compte d'une part, de l'offre proposée par les autres hôpitaux de la province, et, d'autre part, de la définition des services proposés par un hôpital de référence de niveau provincial et d'une analyse interne réalisée préalablement à la définition du Projet d'Établissement Hospitalier (PEH). Celui-ci a été réalisé par un travail concerté et prospectif afin de définir les spécialités et le plateau technique à développer ainsi que les réhabilitations (ou constructions) à effectuer notamment dans le cadre du PRODS, ces activités de réhabilitation/construction seront mises en oeuvre en lien avec l'amélioration de la qualité des soins offerts à la population.

L'ingénieur·e civil·e appuiera de manière générale l'équipe en charge du HPNK+ et en particulier, l'Assistant à la Maîtrise d'ouvrage (AMO) senior dudit projet, pour tous les aspects techniques liés à la conception, l'exploitation, la planification et à la supervision des travaux mais aussi pour tout ce qui se rapporte à l'installation des équipements médicaux et non médicaux, en tenant compte des dimensions environnementales, sociales et économiques spécifiques au dit projet et du site de réalisation.
ll·elle sera garant·e du respect des normes de qualité et de sécurité à considérer dans la conception (notamment lors des phases d'études techniques et d'élaboration de DAO) et l'exécution des travaux de construction et réhabilitation de l'HPNK.

Détails de l'annonce

Organisation : Médecins Sans Frontières - Artsen Zonder Grenzen
Site web : http://www.msf.be
Lieu de l'emploi : Kinshasa /
Type d'emploi : Contrat à durée déterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Ressources humaines
Date de publication : 24/03/2022
Date limite : 18/04/2022

Profil

PRÉREQUIS

Éducation :       

  • Diplôme en ressources humaines, développement organisationnel, pédagogie ou domaine pertinent.
  • Souhaitable : Spécialisation en RH ou L&D.

Expériences :

  • Au moins trois ans d'expérience professionnelle en RH / développement RH
  • Souhaitable : Expérience au sein de MSF ou d'autres ONG dans les pays en développement.
  • Excellente expérience du développement organisationnel et de la gestion du changement
  • Expérience comme coach/mentor dans le développement du leadership et de la gestion est un atout 

Competences :

  • Compétences informatiques : Excel, Word, Power Point
  • Langues: connaissance du français et de l'anglais
  • Intelligence émotionnelle et prise de décision
  • Bonnes compétences en communication
  • Sensibilisation et inclusion culturelles
  • Collaboration et leadership
  • Capacité à combiner conseil, processus pratiques, coaching et analyse

Principales capacités techniques :

  • Connaissance des théories et des modèles d'apprentissage des adultes
  • Analyser les performances et les besoins d'apprentissage
  • Faciliter, développer et organiser des opportunités d'apprentissage
  • Développer une vision stratégique pour l'apprentissage et le développement basée sur les besoins opérationnels
  • Soutenir le transfert des apprentissages
  • Évaluer l'impact de l'apprentissage

Description

Médecins Sans Frontières (MSF) est une organisation médicale humanitaire internationale indépendante. Nous travaillons actuellement dans plus de 60 pays, où nos volontaires offrent une aide d'urgence aux personnes touchées par les conflits armés, les épidémies, les catastrophes naturelles et l'exclusion des soins de santé, sans distinction d’origine, de religion, de philosophie ou politique.

MSF Centre Opérationnel Bruxelles recherche un/e Regional Learning & Development (L&D) Afrique Centrale

Vous voulez soutenir les leaders et managers de MSF à développer et renforcer leurs compétences de demain ?

CONTEXTE

À la mi-2019, l'initiative de recentralisation sur le terrain (FrC) a débuté comme un processus de changement transformationnel qui touche à la fois des changements culturels et structurels, tous orientés vers l'amélioration de l'autonomie des projets. Pour plus de détails sur la recentralisation sur le terrain, voir ici. Le programme FrC vise à placer la prise de décision aussi près que possible des activités médico-humanitaires et des bénéficiaires, ce qui signifie que les rôles et les responsabilités de direction et de gestion changent. Il est nécessaire de développer la culture du leadership et de la gestion, et d'assurer le développement de compétences pertinentes dans le cadre de ces rôles changeants. Le poste de Regional Learning & Development Afrique Centrale : Leadership & Management, sera axé sur la transformation de la région d'Afrique centrale (RDC, CAR, Cameroun, Burundi) en une organisation recentralisée - un processus qui a commencé et qui va s'accélérer dans les mois à venir.

Dans une première phase, l'accent a été mis sur le niveau national et sur la gestion des projets (Coordinateur/rice du Projet (FieldCo) & Référent Médical du Projet (PMR)). Dans la phase suivante, les rôles de gestion, y compris les gestionnaires d'activités et les superviseurs, devront être clarifiés et développés afin qu'ils soient en mesure, à chaque niveau, d'assumer les responsabilités qui soutiennent l'autonomie et garantissent la capacité du projet. Il est maintenant nécessaire d'apporter un soutien plus systématique pour atteindre cet objectif.

Les gestionnaires et les superviseurs devront probablement acquérir de nouvelles compétences et un changement d'état d'esprit - pour :

  1. Acquérir la confiance nécessaire pour comprendre et assumer pleinement leurs responsabilités de manière autonome, en sachant quand impliquer les rôles de soutien/support.
  2. Travailler au niveau stratégique - ou du moins le comprendre - afin d'être en mesure de contribuer à la trajectoire opérationnelle du projet et de rester concentré sur celle-ci.
  3. Soutenir et assurer le développement du personnel afin de renforcer les capacités et l'autonomie au niveau du projet - également dans le cadre d'une stratégie globale de formation et de perfectionnement.

OBJECTIFS PRINCIPAUX

Afin de soutenir les projets en cours de transformation en entités plus autonomes, fondées sur le principe de subsidiarité, le poste de Regional L&D Afrique centrale : Leadership & Management, implique des activités qui développent la culture du leadership et de la gestion, dans le cadre d'une stratégie globale d'apprentissage et de développement pour la région.

  1. Analyse plus approfondie de la culture de gestion et de leadership et des besoins de développement dans les projets de la région :
  • Comment faisons-nous les choses maintenant ?
  • De quoi avons-nous besoin pour l'avenir ?
  • Comment obtenir l'adhésion et l'engagement en faveur de la transformation ?
  • Cette analyse doit avoir lieu dans le cadre ou en même temps qu'une analyse/un benchmarking Learning & Développement (L&D) au niveau du projet, en complément de la cartographie des processus de leadership et de gestion qui a été réalisée.
  1. Développer et offrir des possibilités et des opportunités de soutien, en fonction des besoins et des capacités du projet, en tenant compte du niveau de confiance, de la compréhension de la FrC, des rôles et des responsabilités propres, etc. Les activités peuvent inclure :
  • Atelier sur la clarification des rôles
  • Coaching d'équipe - avec différents agendas, en fonction des besoins du projet.
  • Activités de renforcement des compétences de leadership et de gestion et possibilités d'apprentissage
  • Faciliter le mentorat individuel - en assurant des mentors équipés pour la réalité de la FrC.
  1. Assurer un suivi pour garantir le transfert et l'application des nouveaux comportements et sauvegarder les boucles de rétroaction pour une amélioration continue et un développement ultérieur.

RESPONSIBILITIES

En collaboration avec les dirigeants et les managers de la région, diriger le développement du leadership et de la gestion adaptés à la forme d'organisation recentrée, avec le soutien du People Development Hub (y compris le People Management Learning Officer et le Mentoring & Coaching Program Manager), et de l'équipe de soutien sur le terrain du développement des RH/référent DRH.

CONDITIONS

  • Date de début prévue : 1 mai 2022
  • Type de contrat : contrat de terrain d'une durée de 9 mois, extensible à 1 an (CDD)
  • Basé à Kinshasa avec de nombreux déplacements dans la région (RDC, RCA, Burundi, Cameroun) ; Mobilité jusqu’à 70% dans la région (proximité avec les projets)
  • Salaire et avantages selon la politique de rémunération sur le terrain MSF OCB
  • Pas de position familiale
  • Adhérer aux principes MSF et à nos valeurs managériales : respect, transparence, intégrité, responsabilité, confiance et autonomisation
  • Adhérer aux engagements pour un comportement responsable

 

Comment postuler ?
Les candidatures en ligne doivent être soumises au plus tard le 18 avril 2022 via le lien suivant. En cliquant sur ce lien, vous serez dirigé vers notre outil de candidature en ligne.

Seuls les candidats sélectionnés pour la suite seront contactés.
MSF valorise la diversité et s'engage à créer un environnement de travail inclusif. Nous accueillons les candidatures de tous les candidats qualifiés, quels que soient leur handicap, leur genre, leur statut matrimonial ou civil, leur race, leur couleur ou leurs origines ethniques et nationales, leur religion, leurs convictions ou leur orientation sexuelle.
MSF se soucie de la protection de vos données. En soumettant votre candidature, vous acceptez que MSF utilise vos données personnelles. Pour plus d'informations, consultez notre avis de confidentialité destinée aux candidats.

N.B. Pour plus d’informations sur la Recentralisation vers les projets, voir :

  1. Les principes de base
  2. Le concept paper
  3. L’annexe pour tous les nouveaux profils de poste - à partir de Janvier 2022

Détails de l'annonce

Organisation : Agence Belge de Développement
Site web : http://www.enabel.be
Lieu de l'emploi : Mbuji Mayi /
Type d'emploi : Contrat à durée déterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Coordination
Date de publication : 16/03/2022
Date limite : 31/03/2022

Profil

Niveau de formation requis

  • Master dans un domaine relevant et en lien avec les programmes supervisés.

Expériences requises

  • Minimum 10 ans d’expérience pertinente dans la gestion de projets de développement rural, d’éducation, de santé, d’infrastructures, de décentralisation, ou d’appui institutionnel impliquant plusieurs acteurs locaux travaillant en synergie pour atteindre les résultats attendus ;
  • Au moins 5 ans d’expérience en tant que responsable d’équipe.
  • Une expérience de travail de 5 années en Afrique est requise, la connaissance de la RDC est un atout ;
  • Expérience avérée en matière de renforcement institutionnel et organisationnel, ainsi qu'au niveau des processus de développement local.

 

Compétences et connaissances requises

  • Vision étendue et approfondie de tous les aspects liés au développement international ;
  • Connaissance approfondie des méthodologies de gestion de projet ;
  • Capacité à développer et gérer des relations interinstitutionnelles (réseautage) ;
  • Excellentes compétences de rassembleur et de facilitateur ;
  • Vous parlez et écrivez couramment en français ou en néerlandais. Compte tenu de la langue de travail de la RDC et du contexte international dans lequel vous travaillerez, une excellente connaissance du français et une bonne connaissance de l’anglais sont donc exigées.

Vous vous engagez à respecter la vision, la mission et les valeurs d’Enabel (https://www.enabel.be/fr/content/vision-mission-valeurs-de-enabel).

Description

Contexte

 La République démocratique du Congo (RDC) est le pays partenaire le plus important de la coopération gouvernementale belge. Enabel y compte trois cents salarié.es, dont une trentaine d’expatrié.es. La Belgique est le troisième bailleur bilatéral au Congo.

 

Présent depuis 2001, notamment dans les domaines du développement rural, du désenclavement, de l’éducation professionnelle, de la santé, de l’eau et de l’énergie et dans 11 provinces, à travers une vingtaine de bureaux et d’antennes, Enabel peut faire valoir une grande proximité avec les bénéficiaires de ses interventions. En RDC, Enabel met également en œuvre des projets pour d’autres donateurs que l’Etat Belge tels que Union Européenne, le fond Central African Forest Initiative (CAFI) et le Green Climate Fund (GCF).

 

Dans ce cadre, Enabel recherche activement un Portfolio Manager qui travaillera en province.

 

Description de la fonction

En tant que Portfolio Manager, vous rapportez directement au Représentant Résident du pays et êtes en charge de gérer le sous-portefeuille et la réalisation de ses objectifs spécifiques à la province du Kasaï Oriental. Vous êtes directement responsable d’une équipe de plusieurs responsables de projets.

 

La province étant particulièrement enclavée et offrant un environnement très basique en termes de logement, de conforts, d’approvisionnement, de présences expatriées et de structures sanitaires, le poste ne convient pas à une famille et nécessite une  bonne condition physique.

 

Responsabilités attendues :

  • Vous coordonnez tous les projets du sous-portefeuille en collaboration avec les responsables des projets ;
  • Vous êtes responsable de réalisation des objectifs spécifiques du sous-portefeuille et des interventions qui s’y rapportent ;
  • Vous agissez en tant qu’interface principale des relations avec les partenaires provinciaux (dont les Ministères provinciaux) et la représentation d’Enabel à Kinshasa ;
  • Vous assurez l’intégration des différentes interventions de Enabel et veillez plus particulièrement à la qualité des collaborations entre celles-ci ;
  • Vous veillez à une utilisation optimale des ressources disponibles, dans le respect des règles et procédures d’Enabel ;
  • Vous dirigez les équipes placées sous votre responsabilité hiérarchique.

 

Votre profil

Niveau de formation requis

  • Master dans un domaine relevant et en lien avec les programmes supervisés.

Expériences requises

  • Minimum 10 ans d’expérience pertinente dans la gestion de projets de développement rural, d’éducation, de santé, d’infrastructures, de décentralisation, ou d’appui institutionnel impliquant plusieurs acteurs locaux travaillant en synergie pour atteindre les résultats attendus ;
  • Au moins 5 ans d’expérience en tant que responsable d’équipe.
  • Une expérience de travail de 5 années en Afrique est requise, la connaissance de la RDC est un atout ;
  • Expérience avérée en matière de renforcement institutionnel et organisationnel, ainsi qu'au niveau des processus de développement local.

 

Compétences et connaissances requises

  • Vision étendue et approfondie de tous les aspects liés au développement international ;
  • Connaissance approfondie des méthodologies de gestion de projet ;
  • Capacité à développer et gérer des relations interinstitutionnelles (réseautage) ;
  • Excellentes compétences de rassembleur et de facilitateur ;
  • Vous parlez et écrivez couramment en français ou en néerlandais. Compte tenu de la langue de travail de la RDC et du contexte international dans lequel vous travaillerez, une excellente connaissance du français et une bonne connaissance de l’anglais sont donc exigées.

Vous vous engagez à respecter la vision, la mission et les valeurs d’Enabel (https://www.enabel.be/fr/content/vision-mission-valeurs-de-enabel).

 

Nous vous offrons

 

  • Une fonction passionnante dans un environnement international.
  • Un contrat de 24 mois basé à Mbuji Mayi avec des déplacements fréquents au sein de la province.
  • Un package salarial comprenant le salaire mensuel brut correspondant à nos barèmes (classe 7), ainsi que des avantages liés à votre statut d’expatrié.e au sein d’Enabel tels qu'une indemnité d'éloignement, d'affectation, de pénibilité, la prise en charge des frais de logement (plafonnés), une allocation de déménagement et d’installation, la prise en charge des frais de scolarité des enfants accompagnants (plafonnés), un package d’assurances pour toute la famille dont l’assurance rapatriement, des billets d’avion aller-retour une fois/an pour toute la famille, etc.
  • En cas d’expatriation sans les membres de la famille (personnes à charge), jusqu’à 6 billets d’avion aller-retour supplémentaires par an vers le pays d’origine ou toute autre destination (plafonnés suivant le règlement d’Enabel).

 

Les différents montants varient en fonction de l’expérience pertinente reconnue pour la fonction et la composition familiale.

 

Nos postes vacants sont ouverts à toute personne qui remplit les conditions décrites dans les offres d’emploi. Enabel s’engage en faveur de l’égalité des chances et de la diversité au sein de son personnel. Nous ne faisons pas de discrimination fondée sur le genre, l’origine, l’âge, la religion, l’orientation sexuelle, le handicap ou tout autre facteur que les compétences.

 

Intéressé.e?

 

Postulez, au plus tard le 31/03/2022, ici et joignez votre CV actualisé et une lettre de motivation.

 

Seules les candidatures introduites via le lien ci-dessus seront prises en considération.

Détails de l'annonce

Organisation : Agence Belge de Développement
Site web : http://www.enabel.be
Lieu de l'emploi : Kinshasa /
Type d'emploi : Contrat à durée déterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Expertise/recherche
Date de publication : 08/03/2022
Date limite : 14/04/2022

Profil

Niveau de formation requis

  • Master en Ingénierie de la Formation, Sciences de l’EducationScience Sociale ou dans une discipline connexe.

Expériences requises

  • Au moins 10 ans d’expérience pertinente dans le domaine de la formation professionnelle et technique, dont 5 ans dans le dialogue politique et dans le développement et la mise en œuvre de programmes de formation professionnelle et technique ;
  • Au moins 5 ans d’expérience internationale (c’est-à-dire dans le secteur du développement international et en dehors de son pays d’origine) ;
  • Expérience avérée dans le domaine de la rédaction de politiques, stratégies et articles scientifiques ;
  • Expérience confirmée en matière d’appui technique à des structures gouvernementales ;
  • Expérience avérée dans la présentation lors de séminaires et conférences internationaux ;
  • Toute expérience en RDC constitue un atout.

Compétences et connaissances requises

  • Compétences en renforcement des capacités individuelles, organisationnelles et institutionnelles ;
  • Compétences en développement de partenariats entre les secteurs publics et privés ;
  • Capacité à rédiger des articles ;
  • Capacité à utiliser les nouvelles technologies en vigueur dans la formation et l’emploi des jeunes (telle que la formation ouverte et à distance) ;
  • Vous êtes orientéže vers les résultats ;
  • Gestion des connaissances et capitalisation ;
  • Connaissance des théories de changement et autres outils d’appréhension de la complexité ;
  • Vous parlez et écrivez couramment en français ou en néerlandais. Compte tenu de la langue de travail de la RDC et du contexte dans lequel vous travaillerez, d’excellentes capacités de rédaction, de synthèse en français sont donc exigées.

Vous vous engagez à respecter la vision, la mission et les valeurs d’Enabel (https://www.enabel.be/fr/content/vision-mission-valeurs-de-enabel).

Description

Contexte

Enabel est présente en République Démocratique du Congo dans les domaines du développement rural, de la formation professionnelle et technique, de la santé, de l’eau et de l’énergie, et ce dans 10 provinces du pays. La spécificité du programme de coopération réside dans sa proximité avec les bénéficiaires.

 

Actuellement, Le Ministère de la Formation Professionnelle et Métiers (MFPM) doit se doter d’une stratégie spécifique pour le secteur de la formation professionnelle dans le but de mieux répondre aux besoins de main d’œuvre qualifiée nécessaire au développement économique (en offrant des formations adaptées aux besoins des entreprises) et de favoriser l’insertion professionnelle des jeunes en vue de lutter contre le chômage et le sous-emploi.

 

Dans ce contexte, Le Programme d’Etudes et d’Expertises (PEE) est une intervention de la Coopération belgo-congolaise mise en œuvre par Enabel en République démocratique du Congo. Le PEE est un instrument flexible qui contribue, par le financement d’études et d’expertises, au renforcement des capacités des institutions publiques.

 

Dans ce cadre, le MFPM et le Secrétariat Permanent d’Appui et de Coordination du secteur de l’Éducation (SPACE) ont demandé à la Belgique un appui technique sous la forme d’un.e expert.e international.e en formation professionnelle

 

Description de la fonction

En tant qu’Expert.e en Stratégie & Politique, vous rapportez directement à la Country Portfolio Manager. Vous jouez également un rôle de courroie de transmission vers et avec l’Expert Education Formation Emploi (ECT) adossé à la Représentation. Vous travaillez au SPACE, qui est une structure interministérielle, afin d’assurer une harmonisation de la stratégie spécifique de la formation professionnelle que vous contribuerez à finaliser avec la Stratégie sectorielle de l’éducation et de la formation (2016-2025) plus globale et qui implique les 4 ministères en charge de l’éducation et de la formation en RDC.

 

Responsabilités :

 

  • Vous fournissez aux partenaires belges tous les inputs nécessaires afin d’assurer l’amélioration permanente de la qualité des programmes en cours ;
  • Vous fournissez au MFPM tous les inputs nécessaires pour actualiser le diagnostic et l’état des lieux de la formation professionnelle et des métiers en RDC, notamment en prévision de la tenue éventuelle des Etats généraux et de l’élaboration de la stratégie sectorielle ;
  • Vous appuyez le MFPM dans l’élaboration d’une politique nationale en matière de formation professionnelle et métiers et la mise en place d’un cadre institutionnel de la formation professionnelle et métiers ;
  • Vous proposez au Ministère, aux entreprises, aux employeurs et aux autres partenaires des mécanismes de dialogue et d’autres stratégies en vue d’assurer une adéquation accrue entre l’offre de formation professionnelle et la demande du marché du travail ;
  • Vous contribuez à la mise en œuvre du projet en vous basant sur votre expertise technique afin de garantir l’atteinte des objectifs de l’intervention ;
  • Vous assurez la capitalisation et la gestion des connaissances afin de développer les capacités des acteurs et promouvoir le développement d’Enabel ;
  • Vous renforcez les capacités des organisations partenaires (MFPM, SPACE).
  • Vous assurez la transmission et le partage de l’information stratégique sectorielle à l’expertise Education Formation Emploi positionnée à la Représentation Enabel en RDC.

 

Votre profil

Niveau de formation requis

  • Master en Ingénierie de la Formation, Sciences de l’EducationScience Sociale ou dans une discipline connexe.

Expériences requises

  • Au moins 10 ans d’expérience pertinente dans le domaine de la formation professionnelle et technique, dont 5 ans dans le dialogue politique et dans le développement et la mise en œuvre de programmes de formation professionnelle et technique ;
  • Au moins 5 ans d’expérience internationale (c’est-à-dire dans le secteur du développement international et en dehors de son pays d’origine) ;
  • Expérience avérée dans le domaine de la rédaction de politiques, stratégies et articles scientifiques ;
  • Expérience confirmée en matière d’appui technique à des structures gouvernementales ;
  • Expérience avérée dans la présentation lors de séminaires et conférences internationaux ;
  • Toute expérience en RDC constitue un atout.

Compétences et connaissances requises

  • Compétences en renforcement des capacités individuelles, organisationnelles et institutionnelles ;
  • Compétences en développement de partenariats entre les secteurs publics et privés ;
  • Capacité à rédiger des articles ;
  • Capacité à utiliser les nouvelles technologies en vigueur dans la formation et l’emploi des jeunes (telle que la formation ouverte et à distance) ;
  • Vous êtes orientéže vers les résultats ;
  • Gestion des connaissances et capitalisation ;
  • Connaissance des théories de changement et autres outils d’appréhension de la complexité ;
  • Vous parlez et écrivez couramment en français ou en néerlandais. Compte tenu de la langue de travail de la RDC et du contexte dans lequel vous travaillerez, d’excellentes capacités de rédaction, de synthèse en français sont donc exigées.

Vous vous engagez à respecter la vision, la mission et les valeurs d’Enabel (https://www.enabel.be/fr/content/vision-mission-valeurs-de-enabel).

 

Nous vous offrons

 

  • Une fonction passionnante dans un environnement international.
  • Un contrat de 12 mois basé à Kinshasa.
  • Un package salarial comprenant le salaire mensuel brut correspondant à nos barèmes (classe 7), ainsi que des avantages liés à votre statut d’expatrié au sein d’Enabel tels qu'une indemnité d'éloignement, d'affectation, de pénibilité, la prise en charge des frais de logement (plafonnés), une allocation de déménagement, d’installation, la prise en charge des frais de scolarité des enfants accompagnants (plafonnés), un package d’assurances pour toute la famille dont l’assurance rapatriement, des billets d’avion aller-retour une fois/an pour toute la famille, etc.
  • En cas d’expatriation sans les membres de la famille (personnes à charge), jusqu’à 6 billets d’avion aller-retour supplémentaires par an vers le pays d’origine ou toute autre destination (plafonnés suivant le règlement d’Enabel).

Les différents montants varient en fonction de l’expérience pertinente reconnue pour la fonction et la composition familiale.

 

Cette publication peut donner lieu à la constitution d’une réserve de recrutement pour une durée de 3 ans pour toute fonction similaire.

 

Nos postes vacants sont ouverts à toute personne qui remplit les conditions décrites dans les offres d’emploi. Enabel s’engage en faveur de l’égalité des chances et de la diversité au sein de son personnel. Nous ne faisons pas de discrimination fondée sur le genre, l’origine, l’âge, la religion, l’orientation sexuelle, le handicap ou tout autre facteur que les compétences.

 

Intéressé.e?

 

Postulez, au plus tard le 14/04/2022, ici et joignez votre CV actualisé et une lettre de motivation.

 

Seules les candidatures introduites via le lien ci-dessus seront prises en considération. 

Détails de l'annonce

Organisation : Louvain Coopération au Développement a.s.b.l.
Site web : http://www.louvaincooperation.org
Adresse email : fschinckus@louvaincooperation.org
Lieu de l'emploi : Kinshasa, RDC /
Fichier : PDF icon tdr_consultant_insertion_socioprofessionnelle_esdr_-_louvain_cooperation.pdf
Type d'emploi : Autre
Type de contrat : Temps partiel
Fonction : Mission terrain
Date de publication : 28/01/2022
Date limite : 14/02/2022

Profil

  • Au niveau technique :
  • Master universitaire en économie ou équivalent
  • Au moins 3 années d’expériences de travail dans le domaine de l’insertion socioprofessionnelle
  • Une expérience professionnelle dans la coopération au développement est un atout.
  • Une expérience dans le domaine de l’accompagnement des jeunes vulnérables (idéalement auprès de jeunes en situation de rue) est un atout

 

  • Au niveau de la gestion de projet :
  • Une expérience de travail dans un contexte difficile est un atout.
  • Expérience dans la formulation, la mise en œuvre et l'évaluation de programmes/projets de développement
  • Maîtrise des méthodes de gestion du cycle de projet, de la gestion axée sur les résultats, de la théorie du changement.
  • Expérience des interactions multipartites, des partenariats et des réseaux.

 

  • Qualités personnelles :
  • Excellentes compétences en matière de réflexion, d’analyse, de rédaction, de planification, d'organisation et d’accompagnement de partenaires
  • Bonne capacité d'adaptation à un contexte socio-politique difficile
  • Connaissance du contexte de la RDC, et plus spécifiquement de Kinshasa est un atout important.
  • Valeurs et personnalité en accord avec le contenu du travail : leadership, empathie, flexibilité, respect, résistance à la pression, rigueur et diplomatie, intelligence émotionnelle.
  • Excellente maîtrise orale et écrite du français; la connaissance du lingala est un atout

Description

Objectif de la consultance en Insertion socio-professionnelle : Approfondissement et renforcement de la stratégie d’intervention de LC et de ses structures partenaires sur l’insertion socio-professionnelle des jeunes en situation de rue à Kinshasa sur base des initiatives existantes, des acteurs en présence et des premières réflexions tirées du travail en cours.

Résultats attendus :

  • Rapport sur les rencontres avec les parties prenantes de l’insertion socio-professionnelle dans le dispositif actuel de LC et des autres acteurs pertinents
  • Rédaction d’une proposition de renforcement de la stratégie d’intervention de LC visant les dispositifs sur l’insertion socio-professionnelles des jeunes en prenant soin de prendre en compte les dimensions suivantes:

(1) Les programmes de formation suggérés (initiale, continue, en alternance, à distance,…) dans des domaines porteurs et adaptés aux jeunes vulnérables

(2) Les parcours d’accompagnement et les systèmes d’incubateurs proposant des services adaptés à la mise à l’emploi et à la création d’entreprises des jeunes vulnérables

(3) Le renforcement proposé pour les structures socio-éducatives d’accompagnement des jeunes en situation de rue de Kinshasa dans leur stratégie d’insertion professionnelle.

(4) Le processus de gestion des savoirs (espace d’inter-apprentissage, stratégie d’amélioration des pratiques, systématisation des expériences, collaborations avec enseignement supérieur publications, diffusions proposées,…).

    1. Position dans l’organisation

Le consultant sera en contact direct avec :

  • Les services  Opérations  et  Recherche et Développement de Louvain Coopération (Louvain-la-Neuve)
  • La directrice de Louvain Coopération en RDC (Bukavu)
  • Le consultant externe local de Louvain Coopération en charge du projet d’appui aux enfants en situation de rue à Kinshasa

Il s’agira de contribuer au développement du cadre de référence de la thématique de l’insertion socioprofessionnelle avec l’appui du siège et de la direction nationale.

    1. Profil recherché
  • Au niveau technique :
  • Master universitaire en économie ou équivalent
  • Au moins 3 années d’expériences de travail dans le domaine de l’insertion socioprofessionnelle
  • Une expérience professionnelle dans la coopération au développement est un atout.
  • Une expérience dans le domaine de l’accompagnement des jeunes vulnérables (idéalement auprès de jeunes en situation de rue) est un atout
  • Au niveau de la gestion de projet :
  • Une expérience de travail dans un contexte difficile est un atout.
  • Expérience dans la formulation, la mise en œuvre et l'évaluation de programmes/projets de développement
  • Maîtrise des méthodes de gestion du cycle de projet, de la gestion axée sur les résultats, de la théorie du changement.
  • Expérience des interactions multipartites, des partenariats et des réseaux.

 

  • Qualités personnelles :
  • Excellentes compétences en matière de réflexion, d’analyse, de rédaction, de planification, d'organisation et d’accompagnement de partenaires
  • Bonne capacité d'adaptation à un contexte socio-politique difficile
  • Connaissance du contexte de la RDC, et plus spécifiquement de Kinshasa est un atout important.
  • Valeurs et personnalité en accord avec le contenu du travail : leadership, empathie, flexibilité, respect, résistance à la pression, rigueur et diplomatie, intelligence émotionnelle.
  • Excellente maîtrise orale et écrite du français; la connaissance du lingala est un atout

 

    1. Conditions
  • Contrat de consultance de 6 mois minimum (avec possibilité de prolongation) – 1 personne ou duo
  • Lieu de travail : idéalement Kinshasa mais la consultance peut se faire partiellement à distance (en fonction des connaissances du contexte par le consultant)
  • Niveau de salaire attractif
  • Début de contrat : idéalement début mars 2022
  1. contacts

Merci d’envoyer vos candidatures avant le 14 février 2022, soit :

  • CV
  • lettre de manifestation d’intérêt détaillant :
    • vos expériences dans le domaine de l’insertion socioprofessionnelle en rapport avec le profil recherché
    • votre disponibilité
    • vos conditions financières

 à :

Florence Schinckus, Chargée des Programmes Sud (Louvain-la-Neuve)

fschinckus@louvaincooperation.org

Tél : +32 10 390 318

Le processus de sélection démarre dès la réception des premiers CV et manifestations d’intérêts clôture du processus dès que le consultant sera recruté) : ne tardez pas à envoyer vos candidatures !

 

 

Détails de l'annonce

Organisation : Avocats Sans Frontières
Site web : http://www.asf.be
Lieu de l'emploi : Bunia /
Fichier : PDF icon 2022.job_offer_ccs_rdc.pdf
Type d'emploi : Contrat à durée déterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Coordination
Date de publication : 17/01/2022
Date limite : 19/06/2022

Profil

Profil recherché

La.le candidat.e idéal.e a

  • Un diplôme universitaire (niveau licence ou master) en droit avec une spécialisation en droit pénal international et/ou en droit international des droits humains
  • Une expérience prouvée en pratique contentieuse dans le domaine du droit pénal international et/ou du droit international des droits humains
  • Une expérience professionnelle préalable dans un environnement multiculturel, de préférence en Afrique des Grands-Lacs est un atout majeur; une expérience préalable en management est un atout ;
  • Une excellente maîtrise du français (à l’oral et à l’écrit) et de l’anglais (à l’écrit)
  • Une capacité de travail dans un environnement sécuritaire instable 

 

Autres compétences souhaitées pour la fonction

 

  • Une très bonne capacité à travailler en équipe, d’animation et sens élevé de la diplomatie
  • Une capacité à conduire de multiples tâches en parallèle (gestion des priorités)
  • Est capable d’accompagner le développement de compétences au niveau individuel et collectif
  • Prend des initiatives ; aime innover ; anime et mobilise les équipes autour d’un projet commun ; travaille en équipe et à distance

Description

La fonction

Le.la Coordinateur.rice du Contentieux Stratégique (ci-après CCS) travaille sous la supervision hiérarchique de la Directrice Pays d’ASF en RDC et en coordination avec le Pôle Knowledge d’ASF et, en particulier, avec la Legal & Policy Advisor en Justice Transitionnelle à Bruxelles.

Le.la CCS  a) propose les stratégies juridiques dans les projets et actions d’ASF en RDC ; b) apporte un soutien technique et juridique à l’équipe pays d’ASF, en particulier pour l’assistance judiciaire et les contentieux stratégiques sur les questions de privation de liberté et de lutte contre l’impunité ; c) participe aux actions internationales d’ASF, en étroite collaboration avec le Pôle Knowledge, en particulier sur les questions de justice pénale internationale d) est le.la représentant.e externe d’ASF à l’Est de la RDC et assure la coordination de l’équipe en Ituri.  

Responsabilités et tâches

Appuie la stratégie juridique dans des dossiers stratégiques et/ou complexes ;

  • En concertation avec l’équipe et les partenaires, définit la planification, les orientations stratégiques et le suivi/évaluation des dossiers stratégiques et/ou complexes ;
  • Fournit un soutien technique aux avocats dans les dossiers stratégiques et/ou complexes, en ce compris par le suivi actif des procédures et par un appui en conseils et avis juridiques ;
  • Soutient la recherche de jurisprudence en vue d’études et d’orientations stratégiques;
  • Appuie la rédaction de documents juridiques et études dans le cadre des programmes ;
  • Appuie la directrice-pays d’ASF pour le développement des projets et programmes en RDC
  • Fournit un appui technique dans le développement et la mise en œuvre des programmes sur les questions contentieuses

Représentation et Coordination d’ASF en Ituri

  • Le.la CCS est le.la représentant.e d’ASF à l’Est de la RDC ; elle est en relation avec les partenaires nationaux et internationaux d’ASF dans la région, ainsi qu’avec les acteurs.rices institutionnel.le.s nationaux et internationaux
  • Le.la CCS assure la coordination du Bureau d’ASF à Bunia, avec l’appui du.de la gestionnaire AFL ; elle s’assure en particulier de la mise en œuvre des politiques opérationnelles ASF, en particulier sur les questions de sécurité

Participation aux actions globales et à caractère international d’ASF

  • Le.la CCS collabore avec le pôle Knowledge d’ASF sur les actions qui revêtent un caractère global pour l’organisation et qui se se situent dans son champ d’expertise : contentieux stratégiques et lutte contre l’impunité
  • Le.la CCS participe en ce sens aux d’influence (conférences, recherches, réunions d’échange) visant à réaliser la stratégie globale d’ASF

Pages