You are here

Financements

Bourse de promotion de porteurs de projets

  1. Créé par Justine DI PRIMA
  2. Le 27/08/2012
  3. Dans Jeunes Financements
VOCATIO décernera 12 bourses à des jeunes pour développer pleinement leur « vocation », quels que soient leur discipline, leur champ d’action, etc.

La fondation d'utilité publique VOCATIO (précédemment Fondation belge de la Vocation) nous informe qu'en 2013, ils décerneront douze bourses de 7 500 € à des jeunes entre 18 et 30 ans pouvant témoigner d'une véritable vocation et ce dans les domaines les plus divers (arts, sciences, social etc.).

Les conditions de base

  • Être âgé de plus de 18 ans et de moins de 30 ans au 31 décembre 2012 pour la promotion 2013
  • Être de nationalité belge ou avoir un ancrage en Belgique, c’est-à-dire y être domicilié et y avoir sa résidence habituelle

L’introduction d’un dossier de candidature se fait via www.vocatio.be
pour le 25 octobre 2012 au plus tard.

Plus d'informations via Camille Delbecque, delbecque@vocatio.be ou www.vocatio.be

Appels à projets ECMS 2018

  1. Créé par Magali LUCY
  2. Le 05/02/2018
  3. Dans Financements
La Région de Bruxelles-Capitale lance son appel à projets « citoyenneté mondiale et solidaire » pour 2018

La coopération bruxelloise au développement lance une nouvelle édition de l'appel à projets "Citoyenneté mondiale et solidaire" en 2018. Cet appel est ouvert jusqu’au 16/03/2018 à 16h00.

  • Les projets doivent sensibiliser le public cible à des réalités et des enjeux « Nord-Sud » en lien avec un ou plusieurs Objectifs de développement durable.
  • Il est également souhaité que les projets apportent si possible une attention particulière à la situation souvent précaire des enfants et en particulier des filles dans les pays en développement. 
  • De plus, les projets subsidiés doivent s’adresser prioritairement aux jeunes (entre 12 et 25 ans) bruxellois, même s’ils peuvent toucher d’autres publics complémentaires / supplémentaires.

La subvention accordée par projet sélectionné se situe entre 5.000 et 25.000€.
Le projet peut être financé à 100% du budget total réel.
Le montant total disponible pour les subventions se chiffre à 200.000€ (au lieu de 150.000€ lors de l’édition 2017).

 

Plus de 70 millions sont consacrés annuellement à la région des Grands Lacs

La transparence fait partie des principes sur l'efficacité du développement des organisations de la société civile convenus à Istanbul (2010).

C'est pourquoi les ONG belges de développement agréées par le Ministre se sont engagées, via leurs fédérations à être transparentes sur les dépenses liées à leurs projets. Un des outils mis à leur disponibilité et à celle du grand public, est le site www.ong-livreouvert.be, mis à jour chaque année par les ONG et dont les données de 2011 viennent d'être publiées.
La publication est accompagnée chaque année par une analyse ciblée de certaines données du site. Cette année, l'analyse des données concerne l'appui donné à la région des Grands Lacs.

www.ong-livreouvert.be révèle que depuis 2009, les dépenses annuelles des ONG dans la région des Grands Lacs ont dépassé les 70 millions d’euro. Ce montant comprend aussi bien l’aide structurelle pour des projets de développement que l’aide d’urgence pour des missions humanitaires. Cela représente 20 pour cent du total des dépenses totales des ONG dans les pays du Sud, soit en 2011 plus de 354 millions d'euros.

Au total 34 ONG belges sont actuellement actives sur le terrain dans la région des Grands Lacs et y développent un grand nombre d’activités. Certaines ONG mènent également des actions de plaidoyer politique, d'information et de mobilisation en Belgique sur des thématiques spécifiques à cette région.

D'après www.ong-livreouvert.be également, l'argent pour les projets des ONG provient des dons du grand public et des subsides obtenus par les ONG auprès des autorités belges ou européennes.
En 2011, les ONG ont récolté plus de 123 millions d’euro grâce aux dons. Cela représente une augmentation de 25% par rapport à 2006.

Le site internet www.ong-livreouvert.be est une initiative bilingue des Fédérations d'ONGD, ACODEV et ngo-federatie soutenue par les Coupoles de solidarité internationale (CNCD-11.11.11 francophone et 11.11.11 néerlandophone). www.ong-livreouvert.be a pour objectif, depuis quelques années, d'informer, via un portail unique, le grand public, les politiques, les médias, le monde académique, ... sur le fonctionnement et les moyens mis en œuvre par les ONG belges de développement.

Pour plus d’information : ACODEV asbl - Sylvie Graffe : 02/219.88.55 – sg@acodev.be

Parution du rapport Aid Watch 2012 de CONCORD ce 26 juin 2012 et manifestation le 27 juin 2012.

Banner AidWatch

Rapport

Ce mardi 26 juin, CONCORD publie le rapport Aid Watch 2012. Ce rapport se penche sur la politique européenne en matière de coopération au développement et d'aide humanitaire. Il étudie quelle part de l'aide européenne arrive concrètement dans les pays du Sud et surveille si les engagements pris par les gouvernements européens en matière de lutte contre la pauvreté dans le monde sont respectés. En 2011, l'aide de l'UE avait baissé pour la première fois depuis 2007. Les prévisions montrent que l'UE n'atteindra pas son engagement au 0.7% du PIB d'ici 2015.

Manifestation : We Need You !

Aussi, le jeudi 27 sera le premier jour du Conseil Européen à Bruxelles, occasion choisie pour enfoncer le clou! CONCORD organise, en collaboration avec CONCORD Danemark, une manifestation rappelant les engagements des États membres pour les 0.7%. Ils vous donnent rendez-vous à 11h jeudi 27 juin au parc du Cinquantenaire!

Voici le message de CONCORD :

Cher tous,

Cette semaine sera décisive pour l’aide Européenne. En effet, nous risquons de perdre la priorité donnée au développement et à  la coopération  par les dirigeants Européens. C’est pourquoi  Concord AidWatch organise une campagne pour les encourager à revoir leurs priorités- lors de la réunion du conseil de l’Union Européenne qui se tiendra la semaine prochaine à Bruxelles-comme ils l’avaient promis en 2010.

Participez au rassemblement médiatique le 28 juin afin d’obtenir des dirigeants Européens qu’ils tiennent leur promesse d’aide.

Nous habillerons les volontaires présents comme les dirigeants Européens. Inscrivez- vous et choisissez votre dirigeant Européen selon vos envies. Vous pouvez aussi venir nous supporter. Amenez vos amis et collègues !

Notre objectif est de montrer que les citoyens européens s’investissent pour lutter contre la pauvreté dans le monde et veulent que leurs dirigeants agissent. Nous espérons avoir un impact sur :

  1. sur la presse (Européenne, Internationale et nationale)
  2. sur les chefs d’Etats et Gouvernements rassemblés pour le conseil de l’UE le 28 et 29 juin prochain.

Vous pouvez trouver ci-joint le lien et des précisions sur l’évènement (illustration of the event, banner, map of the event and full instructions).

Pour faciliter l'organisation, nous avons préparé un document Google pour que les volontaires (chefs d’états) puissent s’inscrire à l’évènement AidWatch de Jeudi prochain.  https://docs.google.com/document/d/1cGHfm98lUhvxMVH6I5Nvs9nQOTtaSNuHJJR3qkkjql4/edit  
Ecrivez votre nom à côté du dirigeant que vous voulez représenter et  vous recevrez un ballon à son effigie.

!!!   Soyez conscient du fait que nous n'avons pas uniquement besoin de 27 "faux" dirigeants de l'UE, mais aussi d'autres bénévoles pour aider à la logistique et à la distribution d’ autres ballons (cf. pièce jointe)!

Si vous pouvez participer à l’événement, remplissez le document Google et confirmez votre venue en envoyant un mail à francesca.minniti@concordeurope.org (n’oubliez pas d’indiquer votre numéro de téléphone aussi.)

Le jour J : contact  Daniel Puglisi - Concord Communications Officer-  par téléphone au  0032 (0) 47 88 06 667.
Twitter:  #AidWatch

Merci d’avance pour votre temps et votre participation.

Nous vous attendons avec impatience au parc jeudi ! 

Campagne

CONCORD a également lancé une campagne de promotion pour la sortie de son rapport via les réseaux sociaux et plus particulièrement Facebook. Ils ont créé une application avec laquelle vous pouvez faire des photos-montages avec des dirigeants européens et des slogans pour le respect de leurs engagements. Découvrez et partagez l'application via ce lien : https://apps.facebook.com/aid_watch_club/

Plus d'informations sur ce rapport et l'application via le site internet d'Aid Watch
Sources : www.concordeurope.org

G07

Le g07 est un groupe composé de 7 pays qui ont déjà atteint l'objectif de 0.7% ou qui sont proches et sur le chemin pour les atteindre. Ces derniers sont : la Norvège, la Suède, le Luxembourg et le Danemark qui rencontrent et sont même au dessus des 0.7% et la Grand Bretagne qui a clairement planifié d'atteindre les 0.7% de son PIB à l'aide publique au développement à partir de 2013. La Grande Bretagne sera la premier pays du G20 à réaliser cet objectif. Rappelons que la Belgique a inscrit l'atteinte des 0.7% dans l’article 10 des lois coordonnées sur la comptabilité de l’Etat en 2002 : « L’exposé général du budget contient notamment : (…) 6° une note de  solidarité, dans laquelle le gouvernement explique quelles mesures il prévoit en vue d’atteindre, selon un calendrier de croissance maintenue et annuelle, au plus tard à partir de 2010, 0.7 % du Revenu national brut pour les moyens affectés à l’aide au développement officielle belge, selon les critères établis au sein du Comité d’aide au développement de l’OCDE. ». [1]

Le g07 a pour but d'attirer l'attention sur les engagements pris par les pays "développés" d'augmenter leur APD jusqu'à 0.7% de leur PIB et d'encourager de plus grands efforts pour atteindre cet objectif. Demandons à nos responsables politiques de rejoindre le G07 !

Plus d'information sur le site : http://g07.org/

[1] Évaluation de la loi du 25 mai 1999 relative à la coopération internationale belge, Service de l'Évaluation spéciale de la Coopération au Développement

Réponse de CONCORD à la consultation sur les OSC

  1. Créé par Sylvie GRAFFE
  2. Le 08/05/2012
  3. Dans Financements
Le but de cette consultation en ligne était de recueillir les vues et les bonnes pratiques en ce qui concerne certains thèmes clés.

La Commission européenne recherchait les opinions des OSC et des intervenants concernés en vue de la future politique de l'Union européenne sur l'appui aux organisations de la société civile dans les pays partenaires en matière de développement. Cette politique sera adoptée dans le courant de l'automne 2012.

 Les thèmes de la consultation étaient les suivants:

  • les OSC et les principes d'efficacité du développement; 
  • les défis liés au rétrécissement de l'espace juridique et réglementaire pour les actions des OSC ; 
  • la promotion de la participation des OSC dans les processus de politiques publiques et de la recevabilité nationale ;
  • le renforcement des capacités internes des OSC ; 
  • la gouvernance interne des OSC et la redevabilité;
  • vers un engagement cohérent et efficace de l'UE avec les OSC locales au niveau pays; 
  • "nouveaux domaines de réflexion".

La réponse de CONCORD est en anglais et est disponible sur notre site.

La Fédération d’ONG de coopération au développement, ACODEV et ngo-federatie sa contrepartie néerlandophone, publient ces chiffres sur www.ong-livreouvert.be

Dons aux ONG : Le public confirme son soutien aux ONG.

Après la  baisse constatée en 2012, le volume des dons 2014 confirme la stabilité et les chiffres de 2013. Selon les chiffres publiés aujourd'hui sur www.ong-livreouvert.be, les ONG agréées belges ont reçu ensemble en 2014, près de 127millions d'euros de dons.

En 2014 les ONG ont pu bénéficier d’un cofinancement fédéral pour leurs programmes et projets à hauteur de  135 millions d’EUR. Les montants d’aide d’urgence et d’appui à la réhabilitation ont par contre fortement diminué de 27 à 5,5 millions d’EUR. Les ONG apportent un côté très humain et un relais vers les sociétés civiles des pays partenaires, ce qui représente une grande valeur ajoutée à la coopération belge. Il est dès lors crucial que le Ministre soutienne fermement le travail des ONG.

Pourquoi ONG livre ouvert ?

Les ONG actives dans le  secteur de la coopération  au développement  travaillent en toute transparence.  Ce site est littéralement un “livre ouvert” sur le mode de fonctionnement des ONG de coopération de développement belges agréées.

Près de 90% de l’ensemble des ONG agréées ont déjà publié leurs données sur www.ong-livreouvert.be. Cet outil de transparence donne donc un aperçu le plus complet du secteur.

Le portail reprend les informations globales sur les pays et régions d’intervention des ONG belges, sur leurs secteurs d’activités, le personnel qui est employé pour ces actions, etc. Il présente des informations financières pour le secteur dans son ensemble mais il permet également de faire des recherches par ONG. Chaque année les Fédérations  appuient aussi  à partir de ces données  la réalisation d’études  et notamment  de mémoires universitaires.

Les fédérations ACODEV et ngo-federatie rassemblent les 106 ONG de développement agréées par le Ministre de la coopération. Elles soutiennent leurs efforts constants pour une coopération de qualité. Elles accompagnent leurs membres dans leurs relations avec les autorités publiques. Elles contribuent à la recherche constante d'un environnement réglementaire favorable au développement des interventions de leurs membres.

L'OCDE a publié les chiffres sur l'aide publique au développement en 2014

Les apports nets d’aide publique au développement (APD) des membres du CAD se sont élevés à 135,2 milliards USD au total en 2014, à égalité avec le record de 135,1 milliards USD enregistré en 2013. L’APD nette a représenté 0,29 % du revenu national brut (RNB), comme en 2013 ce qui est donc nettement inférieur à l'objectif du 0.7%.  Par ailleurs, l’aide bilatérale aux pays les moins avancés a reculé de 16 % en termes réels pour se fixer à 25 milliards USD, selon les données provisoires.

Le secrétaire général de l'OCDE s'est réjoui de la stabilité des chiffres en période de crise mais le CNCD-11.11.11 et Concord sont nettement plus péssimistes et mettent en avant le fait que les pays européens n'atteindront probablement pas l'objectif promis pour 2015. En effet, sur les 28 pays membres du CAD, cinq (le Danemark, le Luxembourg, la Norvège, le Royaume-Uni et la Suède) ont atteint et dépassé l’objectif des Nations Unies visant à consacrer 0,7 % du RNB à l’APD en 2014. La Belgique quant à elle, consacre 0.45% de son RNB à l'aide publique au développement. 

L'objectif de 0.7 % APD/PNB a été proposé en 1970, pour accomplissement au milieu des années 1970, et depuis a été à plusieurs reprises réaffirmé dans les communiqués et les déclarations des réunions internationales sur le financement du développement. En 2005, les états européens avaient fixé l'année 2015 comme l'année où ce point serait atteint.

Et depuis 2002 la Belgique s'est dotée d'un instrument légal pour atteindre en 2010 cet objectif de consacrer un montant d'APD équivalent à 0.7% du RNB, objectif repoussé à 2015 pour s'aligner sur les recommandations européennes. On est loin du compte.

Pages