You are here

Financements

Dans son Rapport 2020 sur l’aide belge au développement, le CNCD-11.11.11 dénonce une nouvelle baisse de l’aide belge et appelle le futur gouvernement à respecter l’engagement de mobiliser 0,7% de son RNB en aide au développement.

L’aide publique au développement de la Belgique a une nouvelle fois diminué en 2019, pour ne représenter que 0,416% du revenu national brut (RNB), son pourcentage le plus bas depuis 2004. La Belgique reste ainsi sous la moyenne européenne et s’éloigne toujours plus de l’objectif international des 0,7% du RNB. Ceci alors que contrairement à la Belgique, 18 pays donateurs ont enregistré une augmentation de leur aide en 2019.

Au total, les pays en développement ont vu l’aide belge amputée de 5,7 milliards € entre 2015 et 2019. Alors que la crise du coronavirus provoque d’importants dégâts économiques et sociaux dans les pays en développement, il est indispensable que la Belgique adopte un plan de croissance pour mobiliser 0,7% de son RNB en aide au développement au plus tard en 2024.

Le Rapport 2020 sur l’aide belge au développement salue par ailleurs la concentration de l’aide belge dans les pays les plus pauvres et les Etats fragiles, mais recommande de renforcer cette concentration, sachant que 32% de l’aide belge ont été alloués en 2019 aux pays les moins avancés. Si l’aide n’est pas la panacée, elle reste néanmoins un outil essentiel particulièrement adapté aux contextes risqués des pays à faible revenu, puisqu’elle est prévisible et concessionnelle, et qu’elle peut être investie directement dans le renforcement des systèmes de protection sociale et de santé – dont on mesure l’importance avec la crise actuelle.

Selon Arnaud Zacharie, secrétaire général du CNCD-11.11.11 : « La crise actuelle rappelle l’importance de renforcer la coopération internationale pour répondre aux enjeux mondiaux. Alors que des dizaines de millions de personnes tombent dans l’extrême pauvreté et la faim suite à la crise du coronavirus, il est plus nécessaire que jamais de respecter les engagements internationaux. Le nouveau gouvernement belge doit adopter un plan de croissance de l’aide belge au développement visant à atteindre à la fin de la législature l’objectif international de 0,7% du RNB. »

Vous pouvez lire le Rapport 2020 sur www.cncd.be.

Plus de 6 Belges sur 10 disent faire des dons à de bonnes causes, selon le Baromètre et l'Index de la philanthropie publiés tous les 3 ans par la Fondation Roi Baudouin, en collaboration avec Itinera.

L’Index de la Philanthropie mesure l’ampleur de l’activité philanthropique, en se basant sur des données de 2018 issues d’institutions publiques et du secteur lui-même. Le Baromètre de la Philanthropie, quant à lui, évalue la sensibilité philanthropique au travers d’une enquête menée par Ipsos fin 2019 auprès de plus de 1.000 Belges.

L’enquête confirme à quel point les Belges trouvent important de faire un don à de bonnes causes. 63% des personnes sondées disent avoir fait un ou plusieurs dons dans l’année précédant l’enquête et disent donner plus qu’avant. 50% jugent la philanthropie importante pour la société et 30% la qualifient même d’essentielle. Même si l’image globale est assez stable, certaines évolutions sont tout de même à noter. Par exemple : 17% des personnes qui ont rédigé un testament y ont aussi inclus une bonne cause, contre 11% trois ans plus tôt. En comparaison avec les éditions précédentes, l’index se maintient au niveau élevé atteint depuis 2016.

Plus d'informations sur le site de la Fondation Roi Baudouin :

Accréditation 2020

  1. Créé par Caroline DEMANET
  2. Le 03/12/2019
  3. Dans OSC Financements
Vous êtes une organisation de la société civile et vous souhaitez vous faire accréditer par le ministre de la coopération au développement ? Remettez votre dossier avant le 31 décembre !

L'accréditation comme Organisation de la Société Civile est octroyée par le Ministre de la coopération au développement. Cette reconnaissance permet d'avoir accès aux lignes de financement destinées aux Acteurs de la Coopération Non Gouvernementale (ACNG) sur le budget fédéral de la Coopération au développement et de l'aide humanitaire. Il donne également accès, actuellement, aux lignes de financement du WBI.

Après une première procédure d'accréditation en 2016, une nouvelle phase s'ouvre actuellement pour une accréditation à partir de janvier 2022. Si vous êtes une organisation de la société civile et vous souhaitez obtenir l'accréditation auprès du ministre de la coopération au développement, vous devez remettre votre dossier de demande avant le 31 décembre 2019.

Le canevas à suivre pour l'introduction de cette demande ainsi que des informations complémentaires sont disponibles sur notre page "L'accréditation OSC".

L'envoi du dossier doit se faire au plus tard le 31/12/2019:

- Une version papier de l'ensemble des documents du dossier est à envoyer par lettre recommandée au Cabinet du Ministre de la coopération au développement;

- Une version électronique de l'ensemble des documents du dossier sur clé USB est à déposer à la DGD, à l'attention de Madame Michèle Deworme (n'oubliez pas de demander un accusé de réception). 




Pages