You are here

Education à la citoyenneté mondiale et solidaire

L'équipe éducative d'ALC/KB (provinces) a publié une carte blanche adressée au ministre de la coopération au développement et vous invite à signer une pétition

L'équipe d'Annoncer la couleur/Kleur Bekennen (provinces) a rédigé une carte blanche suite à la décision annoncée par le ministre De Croo de réduire de 40% le budget de son futur programme. 

Cette carte dénonce les risques que les décisions ministérielles impliquent sur le futur programme ALC/KB mais aussi sur l'ECMS en général.

La carte blanche est parue dans l'édition numérique du Soir de lundi 26/11/18 et a été cosignée par plusieurs acteurs issus des milieux associatif, politique, académique et culturel. ACODEV l’a cosigné ainsi que plusieurs de ses ONG membres.

L'équipe éducative d'ALC/KB vous propose de faire circuler cette carte blanche et vous invite à signer leur pétition si vous partagez leur préoccupation et l'envie d’une société construisant plus de solidarité et de démocratie.

Lien vers la carte blanche en ligne : https://plus.lesoir.be/192211/article/2018-11-26/education-la-citoyennete-un-secteur-en-peril

Lien vers la pétition sur Avaaz.

Une semaine pour mettre en oeuvre ou valoriser un projet d'ECMS dans l'éducation formelle ou non formelle

La Semaine de l'éducation à la citoyenneté mondiale, à l'initiative du Centre Nord-Sud du Conseil de l'Europe, aura lieu du 19 au 25/11/18,  autour du thème "Le monde bouge, et nous ?".  Il se concentre sur les modes de vie durables et se rapporte directement aux 17 objectifs pour le développement durable des Nations Unies (SDG).

Elle invite les étudiant-e-s, les éducateur-trice-s et les groupes de jeunes à mettre en œuvre un projet de sensibilisation à l'éducation à la citoyenneté mondiale.

Les événements se déroulent à travers l'Europe dans les contextes de l'éducation formelle et non-formelle.

Les projets peuvent être envoyés au Centre Nord-Sud pour être affichés sur son site Web pendant la semaine afin d'encourager le réseautage et le partage d'expériences. Ces projets peuvent aussi être envoyés toute l'année étant donné que cette page est mise à jour régulièrement.

Toutes les informations sur : https://www.coe.int/fr/web/north-south-centre/the-global-education-week

Le réseau de l'éducation à la citoyenneté mondiale du Centre Nord-Sud contribue à coordonner les événements de la Semaine.  

En Belgique, les coordinateurs sont :

  •  ITECO : Vincent Stevaux
  • KLB : Jan Verschueren
Les enseignant-e-s plébiscitent les activités d’ECMS organisées par les ONG, selon une étude réalisée en 2018 à la demande d'ACODEV

Depuis de nombreuses années, un nombre important d’ONG développent des activités d’Education à la citoyenneté mondiale et solidaire (ECMS) très diversifiées, notamment en milieu scolaire. Leur objectif est de faciliter une compréhension globale des enjeux mondiaux et de favoriser l’action citoyenne pour un monde juste, durable et solidaire. Quels sont les résultats de ces activités ? Comment les enseignant-e-s évaluent l’impact des interventions des ONG à l’école ?

L’étude « Perception des enseignant-e-s quant à l’impact des interventions d’éducation à la citoyenneté mondiale et solidaire (ECMS) dans l’enseignement obligatoire de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) », réalisée par le bureau d’étude DRIS à la demande d’ACODEV au nom de ses ONG membres actives en milieu scolaire, et en collaboration avec le programme fédéral Annoncer la Couleur (ALC), a voulu répondre à cette question.

Les résultats sont sans appel : les enseignant-e-s plébiscitent les activités d’ECMS, qui sont jugées positivement par la très grande majorité des personnes sondées.

Une contribution significative aux compétences des élèves

Les enseignant-e-s estiment que ces activités permettent de contribuer de manière positive et significative à l’acquisition de compétences telle que souhaitée par la FWB, tout en développant des savoirs complémentaires à ceux que peut leur fournir le contenu obligatoire de l’enseignement. Elles favorisent l’initiative, l’innovation et la diversification des méthodes pédagogiques et des contenus au sein de la classe et de l’école. Elles développent chez les élèves une plus grande ouverture d’esprit, stimulent la curiosité et la tolérance, et les encouragent à développer une vision plus solidaire du monde.

Pour les personnes interrogées, la qualité et la pertinence des activités d’ECMS, et donc l’importance de leur effet et impact sur les élèves, s’expliquent d’abord par la plus-value de l’apport externe des intervenant-e-s, et par le lien très fort de l’ECMS au concret, à la réalité du terrain.

Au niveau du renforcement du corps professoral, les interventions d’ECMS permettent notamment aux enseignant-e-s de faire évoluer le contenu de leur formation, de se renouveler, et de rester mobilisé-e-s et informé-e-s par rapport à ce qui se passe en dehors de l’école.

L'ECMS mérite d'être mieux (re)connu

Au vu de ces résultats très positifs, l’étude encourage les acteurs-trices de l’ECMS à continuer à améliorer leurs activités pour en démultiplier l’impact. Elle recommande aussi de garantir un financement stabilisé et suffisant de ses activités, et appelle les ONG, ACODEV et Annoncer la Couleur à redoubler d’efforts pour mieux faire connaître l’ECMS auprès du monde scolaire.

Le rapport final est disponible en téléchargement: www.acodev.be/ressources/etude-dimpact-ecms-dans-lenseignement-obligatoire-rapport-final-dris-2018

Vous pouvez également consulter la réponse managériale: www.acodev.be/ressources/etude-dimpact-ecms-milieu-scolaire-reponse-manageriale-2018

Pour plus d’informations, contactez Magali Lucy à ml@acodev.be


Une formation européenne en ligne destinée aux acteurs de l'ECMS

Le Centre Nord/Sud du Conseil de l'Europe organise une formation online, en anglais, sur la dimension interculturelle dans l'éducation globale. Celle-ci se déroulera entre le 29 octobre et le 10 novembre 2018.

Destiné aussi bien aux enseignants qu'aux acteurs de la société civile et de la transformation sociale, le cours "Global Education - The Intercultural Dimension" propose d'explorer pourquoi l'éducation interculturelle est nécessaire et pertinente, ce qu'elle implique en théorie et en pratique, et comment elle peut être améliorée dans le contexte d'une société globalisée et des besoins locaux.

Inscriptions pour au plus tard le 22 octobre 2018. 

Toutes les informations sont disponibles sur : https://www.coe.int/en/web/north-south-centre/elearning-intercultural-dimension

Une nouvelle édition vient de sortir ! Un outil bien utile et apprécié pour la diffusion de l'offre d'ECMS en milieu scolaire

Le catalogue "La solidarité internationale en classe 2018-2020" vient de paraître. Il reprend les outils pédagogiques de 24 organisations belges destinés aux enseignant-e-s du maternel à la fin du secondaire.

Solidarité en classe

Le catalogue identifie également une série d’ONG qui proposent des animations en classe et des accompagnements de projets, des animations au siège de l’ONG, des formations pour enseignants.

Ce catalogue, une initiative commune au secteur, est coordonné par Iles de paix et diffusé à chaque rentrée scolaire depuis maintenant quatre ans.

N'hésitez pas en faire la promotion autour de vous!

Consultez le catalogue en ligne sur le site d'Iles de paix: www.ilesdepaix.org




Le nouvel espace de concertation entre acteurs institutionnels de la coopération au développement et de l’enseignement francophone est lancé

La 1ère réunion du Comité transversal mis en place suite à la « Convention de collaboration entre l'état fédéral et la Communauté française» relative à l'ECMS dans les écoles en FWB a eu lieu le 11/09 dernier. 

Le comité transversal, dont le secrétariat est assuré par Annoncer La Couleur, rassemble des représentant-e-s des institutions issues du secteur de l’enseignement et de la coopération au développement dont voici la composition :  

  • Côté enseignement : Cabinet de l’enseignement obligatoire, DGEO ; Service de l’Inspection et 3 réseaux d’enseignement (CPEONS ; SEGEC ; WBE). 
  • Côté coopération au développement : Cabinet de la coopération au développement (Katrien Degrauwe), DGD/D3.1 (Mara Coppens et Mia Van Acken) ; Annoncer La Couleur (Florence Depierreux et Marie Navarre) ; ACODEV (Effectifs :  Magali Lucy - ACODEV, Dolores Fourneau - Entraide et Fraternité / Suppléant : Christopher El Kazhen -  Via Don Bosco).

La 1ère réunion de démarrage s’est concentrée sur les points suivants :

  • rappel des objectifs de la convention; 
  • présentation mutuelle et prise de connaissance des projets de chaque institution relatifs à l’ECMS en milieu scolaire ;
  • état des lieux du Pacte pour un enseignement d’Excellence ;
  • désignation d’un bureau du comité transversal chargé d’assurer la préparation et le suivi des réunions (il est composé de 4 membres du comité transversal dont ACODEV - Dolores Fourneau en prend la charge)
  • temps de travail en sous-groupes pour proposer un premier plan d’action à discuter à la prochaine réunion du comité transversal fixée au 23/11 prochain.  
Pour rappel, la mission du « Comité transversal » est celle-ci (extrait Convention) :
  1. remettre des avis sur les politiques et stratégies d’ECM en milieu scolaire, assurer une veille/suivi/évaluation de ces politiques et stratégies et émettre des recommandations ;
  2. formuler des recommandations pour améliorer la qualité des pratiques de l’ECM en milieu scolaire ;
  3. sensibiliser et informer les acteurs de l’ECM et de l’enseignement obligatoire dans le but d’améliorer les pratiques pédagogiques d’ECM ;
  4. élaborer un référentiel de compétences de l’ECM en lien avec les programmes et compétences scolaires ;
  5. sur base de l’évolution des contextes liés à l’enseignement et à la coopération au développement, établir et mettre en oeuvre un programme d’action commun de renforcement de l’ECM en milieu scolaire ;
  6. faire régulièrement rapport de l’état d’avancement de ce programme commun aux ministres de l’éducation et de la coopération au développement ;
  7. veiller à la bonne application de la présente convention de collaboration et à sa mise en oeuvre ;
  8. évaluer la mise en oeuvre de cette convention au plus tard deux ans après son entrée en vigueur et ensuite de façon bisannuelle.

Pages