You are here

Suivi volontaires

Journée du volontariat 03/12/11

  1. Créé par Solange ORREGO
  2. Le 23/11/2011
  3. Dans Volontaires
La Plate-forme pour le volontariat demande de diffuser une teaser sur son activité du 03/12/11

La plate-forme pour le volontariat vous invite à diffuser le teaser pour les festivités sur le volontariat le 03/12/11 dans tous vos supports électroniques : <iframe src="http://player.vimeo.com/video/31549682?title=0&amp;byline=0&amp;portrait=0" width="440" height="330" frameborder="0" webkitAllowFullScreen allowFullScreen></iframe>.

 

La Plateforme francophone du volontariat organise à cette occasion l'événement "Vollenbak Volontaire".

La Journée internationale des Volontaires a lieu chaque année le 5 décembre. C'est l'occasion de remercier les 400 000 personnes engagées dans un bénévolat en Communauté française. A cette occasion, la Plateforme francophone du volontariat et le Steunpunt Vrijwilligerswerk Brussel invitent tous les Bruxellois qui s'engagent dans des projets, collectifs et événements citoyens à participer à "Vollenbak Volontaire", une journée d'inspiration pour les initiatives de Bruxellois. Une occasion idéale pour rencontrer des organisations et des personnes prêtes à soutenir, informer et outiller les volontaires.

Infos pratiques

Réforme de la loi sur le volontariat

  1. Créé par Lawrence PIETERS
  2. Le 18/02/2019
  3. Dans S'engager Actualités
Ce 14 février, le Parlement fédéral a approuvé à l’unanimité un projet de loi qui veut adapter le volontariat aux réalités du terrain.

En Belgique, une personne sur huit est volontaire, soit plus de 1,2 millions de personnes. Des bénévoles dont les activités et l’engagement ont sans cesse évolué, ces dernières années. La loi sur le volontariat de 2005 a enfin été adaptée à cette réalité.

Selon la plateforme francophone du volontariat (www.levolontariat.be), la loi a le mérite d’apporter des éclaircissements demandés par le Conseil Supérieur des Volontaires (CSV) tels que la question des cadeaux, du défraiement kilométrique vélo ou encore la précision du statut d’administrateur-trice volontaire, ... Ces modifications permettront de clarifier certaines situations, sujettes à interprétations problématiques ou restrictives, rencontrées sur le terrain.

Mais la plateforme souligne que le texte rate trois occasions importantes : préserver la liberté du volontariat, mettre tous les volontaires sur un pied d’égalité et mettre fin au flou en matière de droit du travail.

Les associations avaient demandé la suppression de l’obligation de déclaration de volontariat auprès de l’ONEM, pour les personnes prépensionnées ou au chômage (formulaire C45B). Cette démarche constitue en effet un véritable frein a leur engagement. Ensuite, elles voulaient mettre fin aux inégalités de traitement entre volontaires en matière de défraiements forfaitaires. Enfin, le secteur souhaitait lever l'ambiguïté sur l'application (ou non) du droit du travail au volontariat. Il aurait été judicieux de clairement distinguer les deux en la matière.

Ces demandes du secteur associatif sont restées lettre morte.

Dans quelles activités ?

L’aide des volontaires est précieuse pour les ONG.

  • Les volontaires accomplissent des tâches que l’ONG ne pourrait pas mener à bien autrement
  • Ceux et celles qui s’engagent pour une ONG donnent une légitimité à son action et à son message.
  • Le secteur ONG a besoin de l’énergie et l’enthousiasme de tous ceux/celles qui se mobilisent pour plus de justice sociale. Cela aide à porter leurs revendications.

Volontaire, bénévole, coopérant, quelles sont les différences ?

Volontaire et bénévole : En Belgique le législateur utilise le terme « volontaire » pour désigner les personnes offrant gratuitement leurs services à une association ou une ONG. Être volontaire ou bénévole c’est donc la même chose.

Coopérant : Un coopérant ONG est lié par un contrat de travail. Un coopérant ne fait donc pas du travail bénévole, il est rémunéré par un salaire et reçoit divers avantages selon son statut.
La confusion des termes vient du fait que dans d’autres secteurs que celui des ONG, les volontaires ne sont pas de bénévoles (ex : ONU).

Volontaire, en Belgique, dans un pays du Sud ?

  • En Belgique : La plupart des activités proposées aux volontaires dans les ONG belges se situent en Belgique. Ces activités sont très diverses.
  • Dans un pays du Sud : Partir comme volontaire avec une ONG dans un pays du Sud est moins facile. Pour les personnes qui veulent vivre une expérience dans le Sud, certaines ONG organisent toutefois des séjours d’immersion, des camps chantiers ou des visites de projets. Il ne s’agit pas d’aller aider des populations du Sud, le bénéfice revient plutôt à la personne ... qui part ! C’est une autre forme d’engagement dans la solidarité internationale. Pour connaître les annonces de bénévolat accédez à la partie Jobs.

Exigences particulières ?

Les ONG recherchent dans toutes les tranches d’âge, des jeunes aux retraités, des personnes avec différentes compétences, différentes formations, etc. Certaines ONG définissent parfois un profil type mais la plupart engagent les volontaires suivant les tâches que ceux-ci auront à accomplir.

Il importe toutefois que le volontaire veille à :

  • Adhérer aux valeurs portées par l’association.
  • Se renseigner sur la politique de volontariat de l’ONG Clarifier avec l’ONG ses attentes et les vôtres !

Pages