Stratégies

Partenaires

ACODEV travaille avec l'autorité publique et avec d'autres structures de coordination en Belgique

Les partenaires d’ACODEV peuvent être des acteurs institutionnels, belges ou étrangers, aux personnalités diverses (acteurs publics, associatifs/fondations, privés, etc.). Une majorité d’entre eux émane du secteur de la coopération au développement. Il peut s'agir de partenariats institutionnels historiques ou des partenariats noués suite à l’évolution des missions d’ACODEV pour augmenter la qualité et l’impact du travail de nos membres.

Parmi les pouvoirs publics, on peut citer comme partenaires le Cabinet Coopération au développement, la DGD, la Service de l’Evaluateur spécial, la CTB ou encore au niveau des entités fédérées, le WBI ainsi que les Cabinets de l'enseignement obligatoire et de l'enseignement supérieur et la cellule Education à la citoyenneté de l'AGERS.

 

Parmi le secteur associatif les partenariats sont nombreux notamment avec d'autres structures fédératives belges comme de ngo-federatie, CNCD-11.11.11, 11.11.11, FEONG, le CWBCI, la Plateforme francophone du Volontariat, Réseau Idées ou étrangères (CONCORD, DEEEP, Coordination Sud, EDUCASOL, Bond, PARTOS, etc.). Les ACNG (Universités, Villes et Communes, Syndicats, APEFE/VVOB, IMT, Organisations de migrants, Africalia etc.) sont également partenaires dans le travail mené par ACODEV. Ainsi que les ONG de services, Pegasus, le CFDD, la Fondation Roi Baudouin et les organismes d'études ou formation.

Cabinet de la coopération au développement

Le ministre de la Coopération au développement est le titulaire du portefeuille de la Coopération au développement du gouvernement belge.  Il définit la politique belge de coopération au développement, dans le respect des orientations générales de la politique extérieure de l’Etat belge. Il développe une vision propre de la lutte à mener contre la pauvreté. Le Cabinet de la Coopération au développement est constitué du ministre et de ses conseillers. 

Le partenariat est formalisé via AR 2013 des structures fédératives et AM annuels

Direction générale pour le développement (DGD)

La Direction générale Coopération au développement et Aide humanitaire (DGD) relève de la compétence du Ministre de la Coopération au Développement de l’Etat belge.  Elle a été intégrée en 2002 au Service public fédéral (SPF) Affaires étrangères, Commerce extérieur et Coopération au Développement. La DGD est chargée d’appliquer la ligne politique tracée par le ministre de la coopération au développement. Elle a pour tâche aussi d’exécuter le budget de la coopération, d’organiser et élaborer la coopération conformément au cadre légal et réglementaire. 

La DGD se compose de quatre directions. ACODEV vollabore essentiellement avec la Direction de la société civile D3 qui s’occupe des relations avec les acteurs non gouvernementaux de la politique de coopération belge.

Le partenariat est formalisé via AR 2013 des structures fédératives et AM annuels

ngo-federatie

ngo-federatie est la fédération néerlandophone des ONG belges de coopération au développement (anciennement dénommée COPROGRAM créée en 1997). Ngo-federatie compte 62 ONG membres.  Elle poursuit une double mission :

  •  Représenter les intérêts communs des membres auprès de différentes autorités publiques ;
  • Soutenir les membres dans leurs enjeux organisationnels et l’amélioration de la qualité de leur travail. 

Le partenariat est formalisé via l’élaboration du cadre stratégique et des plans d’action annuels communs où la responsabilité de chaque structure par rapport aux objectifs et résultats à atteindre est indiquée. 

CNCD-11.11.11

Le CNCD-11.11.11, créé en 1966, est une coupole de coordination de 80 associations francophones et germanophones de la société civile en Belgique engagées dans la solidarité internationale.  Il réalise trois missions :

  • interpeller.  Le CNCD-11.11.11 interpelle les instances politiques nationales et internationales sur leurs responsabilités en matière de coopération au développement et de solidarité internationale ;
  • sensibiliser.  Le CNCD-11.11.11. assure la promotion de campagnes de sensibilisation, d’information et de mobilisation de la population autour de thèmes Nord/Sud, avec ses organisations membres ;
  • financer.  Grâce à l’Opération 11.11.11, le CNCD-11.11.11 finance des programmes d’actions et des projets de développement en Afrique, Amérique latine, Moyen-Orient et Asie.

Le partenariat est formalisé par projet (Agenda solidaire, Université d’automne, comité de liaison, etc.)