You are here

Représentation secteur

Les ONG ont manifesté leur mécontentement

  1. Créé par Maria Isabel ANSION
  2. Le 11/10/2013
  3. Dans
Les ONG et autres acteurs de coopération au développement ont manifesté ce 10 octobre 2013

Les ONG et autres acteurs de la coopération au développement ont manifesté ce jeudi 10 octobre 2013.

Leur action était symbolique. Il s'agissait de décorer les grilles entourant le ministère du Budget par des fleurs et des photos en souvenir d'actions de coopération au développement disparues faute des budgets promis pour les réaliser ou les terminer.

Pourquoi cette action ?

Les actions de coopération au développement sont financées par les dons de la population mais aussi par l'état belge. Pour tous les acteurs de la coopération et notamment les ONG, ce financement public leur permet d'avoir une stabilité financière. Ils peuvent ainsi planifier des projets sur le long terme dans les pays du Sud ou en Belgique.

Depuis les années 70 les organismes internationaux comme l'OCDE et l'ONU ont demandé à ce que les pays consacrent 0,7 % de leur PIB à la coopération au développement. Si la Belgique s'est approchée de cet objectif en 2010, depuis lors les budgets voient ce pourcentage à la baisse.

Mais ce que les ONG, associations et autres acteurs ont voulu dénoncer jeudi dernier ce sont les coupes budgétaires qui sont systématiquement faites au budget (déjà trop bas) de la coopération au développement. En octobre 2012, en mars et juin 2013, des coupes ont été opérées lors de contrôles budgétaires. Ces coupes avaient déjà mis à mal des projets d'aide humanitaire (voir à ce sujet la carte blanche des ONG humanitaires en 2012 et le rapport du CNCD-11.11.11 sur l'aide en 2013). Ce mois-ci les dépenses des ONG ou autres acteurs de la coopération ne sont pas acceptées alors que des sommes avaient été promises.

Alors que la population belge fait toujours un effort pour soutenir l'aide au développement malgré la crise, l'Etat, lui, se désengage de ce à quoi il s'est engagé. Or ce désengagement présente des problèmes pour les actions en cours ou planifiées.

Voilà pourquoi, les ONG, associations et autres acteurs ont répondu à l'appel des coordinations ACODEV, CNCD-11.11.11, ngo-federatie, KZVNB-11.11.11 pour manifester ce jeudi 10 octobre.

Un texte a ensuite été diffusé expliquant l'action à la presse et au grand public.