You are here

GPS ECMS Monde scolaire



Le CWBCI a remis le 23.06 dernier au gouvernement de la FWB un avis sur le cours de citoyenneté... mondiale

Ayant appris la volonté de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) de mettre en place un cours d'éducation à la citoyenneté en lieu et place d’une heure de cours confessionnel ou de morale laïque dans l'enseignement officiel, le CWBCI a remis fin juin 2015 un avis sur ce cours au gouvernement de la FWB. 

Dans cet avis, le CWBCI:

  • recommande d'orienter le cours de citoyenneté sur l’éducation à la citoyenneté mondiale et solidaire;
  • spécifie les aspects de contenu à aborder;
  • rappelle l'importance de concevoir l'ECM avant tout comme une démarche transversale;
  • met l'accent sur la préparation des instituteurs, titulaires de cours et enseignants à ce nouveau cours et à cette approche transversale, dans le cadre de la réforme de la formation des enseignants;
  • recommande d’envisager à terme d’étendre le cours à l’ensemble des réseaux d'enseignements et pas seulement à l'officiel;
  • et de renforcer la présence de l'ECM dans le décret Mission et de revaloriser le Décret "Citoyenneté", encore trop peu connu à ce jour. 

Cet avis a été remis aux Ministres-Présidents de la FWB, Rudy Demotte et de la Région wallonne, Paul Magnette; à la Ministre de l’Education de la FWB, Joëlle Milquet; au Ministre de l’Enseignement supérieur, Jean-Claude Marcourt.

Pour formuler son avis, le CWBCI s'est appuyé sur les deux positions communes d'ACODEV et d'Annoncer la Couleur relatives au cours de citoyenneté et à la place de l'éducation à la citoyenneté mondiale (ECM) dans la formation initiale des enseignants à lesquelles il fait référence. 

Le CWBCI est le Conseil Wallonie-Bruxelles de la Coopération Internationale.  Il est un organe d'avis en matière de coopération internationale au niveau des entités fédérées.  ACODEV en est membre.


ACODEV mène un plaidoyer, en commun avec Annoncer la Couleur, pour l’intégration de l’ECM dans la refonte de la formation initiale des enseignants

Les débats récents autour du cours d’éducation à la citoyenneté en FWB démontrent qu’éduquer les jeunes à la citoyenneté est bien un enjeu fondamental en milieu scolaire. 

  • Qui dit formation des élèves, dit formation des enseignants à cette éducation à la citoyenneté mondiale.  En effet, ce sont des citoyens et des citoyennes au même titre que les autres mais aussi et surtout ils ont, de par leur fonction, la mission de « préparer tous les élèves à être des citoyens responsables, capables de contribuer au développement d'une société démocratique, solidaire, pluraliste et ouverte aux autres cultures;» (cf. art 6 du Décret Missions – 1997).  Il est donc d’une importance capitale que chaque enseignant et enseignante prenne conscience qu’éduquer leurs élèves à l’ECM est une mission qui leur incombe.  Encore faut-il qu’ils soient bien préparés pour le faire.  La formation continue des enseignants est une voie possible mais une approche structurelle s’impose aussi dès le départ.    

ACODEV, depuis 2013 et l’annonce de la réforme de l’enseignement supérieur, mène un plaidoyer vers le Ministre Marcourt pour que l’éducation à la citoyenneté mondiale fasse partie de la formation initiale des enseignants. Ce plaidoyer est mené conjointement avec Annoncer la couleur.  Un dialogue est aussi engagé avec l’ARES, l’Académie de Recherche et d’Enseignement supérieur, un acteur-clé de cette réforme.   

ACODEV et Annoncer la Couleur, à travers le « GT Marcourt », ont produit en 2015 un document commun "Des enseignants mieux outillés en matière d'ECM" pour 1/affirmer l'importance de cette éducation à la citoyenneté mondiale et 2/présenter quelques pistes concrètes pour travailler à son intégration dans le cursus scolaire des futurs enseignants.   

Ce document sert de base aux concertations avec différentes parties prenantes clés impliquées dans la refonte de la formation des enseignants.     


Pages