Focus et analyses

Communiqués de presse

Les ONG intensifient leur soutien aux pays les plus pauvres (PMA) mais n'abandonnent pas pour autant les pays à revenu intermédiaire (PRI)

Les ONG intensifient leur soutien aux pays les plus pauvres - 25/10/11

Les ONG intensifient leur soutien aux pays les plus pauvres

Au cours des 5 dernières années, les moyens affectés par les ONG à la lutte contre la pauvreté dans les pays les moins avancés (PMA) ont augmenté de manière significative. Les ONG n’abandonnent pas pour autant les populations précarisées dans les pays à revenus intermédiaires (PRI), elles continuent à les soutenir dans leur lutte pour un partage plus équitable de la croissance économique.

Les données issues d’ONG-Livreouvert.be montrent qu’en 2010, les ONG belges ont attribué un montant global de 326 millions d’€ à leurs activités au Sud. De ce total, 66 % sont affectés dans les PMA et le reste dans les PRI, ces pays ayant encore une part importante de leur population en situation de grande pauvreté.

Dans les pays les plus pauvres (PMA), les ONG s’attachent à prendre en charge les principales causes de la pauvreté via des investissements physiques (écoles, hôpitaux, …) mais aussi via du renforcement des capacités des personnes et de groupes de personnes. Dans les pays émergents (PRI) les ONG contribuent à une redistribution des moyens dans le pays même : le soutien apporté aux mouvements sociaux permet d’améliorer les conditions de travail, mais aussi une meilleure répartition des revenus, un système fiscal plus juste et des formules de protections sociales.

Le site internet ONG-LivreOuvert.be est une initiative bilingue des Fédérations d’ONGD, ACODEV et COPROGRAM soutenue par les Coupoles de solidarité internationale (CNCD-11.11.11 francophone et 11.11.11 néerlandophone). ONG-LivreOuvert a pour objectif, depuis quelques années, d’informer, via un portail unique, le grand public, les politiques, les médias, le monde académique, ... sur le fonctionnement et les moyens mis en œuvre par les ONG de développement.

Les données 2010 sont publiées ce 25 octobre 2011, sur le site www.ong-livreouvert.be.

Pour plus d’information : ACODEV asbl - Sylvie Graffe : 02/219.88.55 – sg@acodev.be

Autres communiqués de presse :

Pulication du Manifeste pour l'Éducation au développement - 25/05/11

Pour une autre citoyenneté ouverte aux questions de solidarité internationale.

Le Groupe sectoriel Education au développement de la fédération francophone des ONG belges, ACODEV, a réalisé en avril 2011, un Manifeste pour l’éducation au développement.
Ce Manifeste vise à rappeler l’importance de l’éducation au développement (ED) dans toute politique de développement et sa contribution fondamentale aux changements sociaux pour un monde plus juste et solidaire.

Dans ce Manifeste, vous verrez en quoi l’ED1 :
- C’est nécessaire ! L’ED est un processus qui vise à provoquer des changements de valeurs et d’attitudes sur les plans individuel et collectif en vue d’un monde plus juste, dans lequel ressources et pouvoir sont équitablement répartis dans le respect de la dignité humaine (…).

- C’est urgent ! Le monde va mal, les défis sont nombreux (…). L’ED met en place une démarche éducative qui se donne différentes missions pour y répondre.

- C’est un métier ! Eduquer au développement est un métier. L’ED ne peut être improvisée ni reposer sur la seule bonne volonté : une formation sérieuse tant sur la méthodologie que sur les contenus est indispensable (…).
- Ca marche ! La prise en compte des questions de solidarité internationale dans l’espace public augmente et aboutit à des résultats (…).

- C’est un enjeu ! L’ED est un bien public et participe à des avancées sociales au Nord comme au Sud (…) il s’agit de conforter ces avancées tant aux plans des moyens financiers et des ressources humaines et intellectuelles et sa prise en compte par les instances politiques.

Besoin de faire votre propre opinion ? Lisez vite le Manifeste pour l’Education au développement réalisé par ACODEV !
Aidez-nous à le diffuser autour de vous !
Contact Magali Lucy ACODEV :