Nouvelles des membres

Question au Ministre et communiqué du CADTM

Le CADTM met en lumière que l'évaluation des acteurs de la coopération non gouvernementale a été faite par une firme championne de l'évasion fiscale

Maria Isabel ANSION le 20/06/2016

Le 7 juin, le gouvernement a été interpellé par deux députés fédéraux sur le recrutement de la multinationale Deloitte, pour évaluer les acteurs de la coopération non gouvernementale. Sur base de cette évaluation, portant le nom de « screening » et qui applique des critères venus du management privé, le ministre de la Coopération au développement, Alexander De Croo, a supprimé l’accès aux subventions publiques de vingt acteurs non gouvernementaux (ce qui représente 20 % de la totalité des organisations évaluées).

Le CADTM apporte les preuves que cette firme s'organise pour conseiller les grandes structures et entreprises à faire de l'évasion fiscale. C'est donc cette société qui a été payée pour faire l'évaluation du secteur des acteurs de la coopération au développement. Ce qui d'après l'ONG est un manque de cohérence de la part du gouvernement belge.

Plus d'info sur la carte blanche sur le site du CADTM. Les questions lors de la séance du 07/06/16 sont accessibles ici.