Communiqué de presse

Les chiffres 2014 des ONG belges disponibles

La Fédération d’ONG de coopération au développement, ACODEV et ngo-federatie sa contrepartie néerlandophone, publient ces chiffres sur www.ong-livreouvert.be

Maria Isabel ANSION le 22/10/2015

Dons aux ONG : Le public confirme son soutien aux ONG.

Après la  baisse constatée en 2012, le volume des dons 2014 confirme la stabilité et les chiffres de 2013. Selon les chiffres publiés aujourd'hui sur www.ong-livreouvert.be, les ONG agréées belges ont reçu ensemble en 2014, près de 127millions d'euros de dons.

En 2014 les ONG ont pu bénéficier d’un cofinancement fédéral pour leurs programmes et projets à hauteur de  135 millions d’EUR. Les montants d’aide d’urgence et d’appui à la réhabilitation ont par contre fortement diminué de 27 à 5,5 millions d’EUR. Les ONG apportent un côté très humain et un relais vers les sociétés civiles des pays partenaires, ce qui représente une grande valeur ajoutée à la coopération belge. Il est dès lors crucial que le Ministre soutienne fermement le travail des ONG.

Pourquoi ONG livre ouvert ?

Les ONG actives dans le  secteur de la coopération  au développement  travaillent en toute transparence.  Ce site est littéralement un “livre ouvert” sur le mode de fonctionnement des ONG de coopération de développement belges agréées.

Près de 90% de l’ensemble des ONG agréées ont déjà publié leurs données sur www.ong-livreouvert.be. Cet outil de transparence donne donc un aperçu le plus complet du secteur.

Le portail reprend les informations globales sur les pays et régions d’intervention des ONG belges, sur leurs secteurs d’activités, le personnel qui est employé pour ces actions, etc. Il présente des informations financières pour le secteur dans son ensemble mais il permet également de faire des recherches par ONG. Chaque année les Fédérations  appuient aussi  à partir de ces données  la réalisation d’études  et notamment  de mémoires universitaires.

Les fédérations ACODEV et ngo-federatie rassemblent les 106 ONG de développement agréées par le Ministre de la coopération. Elles soutiennent leurs efforts constants pour une coopération de qualité. Elles accompagnent leurs membres dans leurs relations avec les autorités publiques. Elles contribuent à la recherche constante d'un environnement réglementaire favorable au développement des interventions de leurs membres.