L'expatriation professionnelle

Partir dans un pays du Sud

Les ONG belges envoient des expatriés avec des fonctions précises. Il est également possible de partir avec une institution belge ou des ONG étrangères.

Expatriation avec une ONG belge de développement

Le site d'ACODEV reprend les offres d'emploi pour les missions, les postes de coordinations, les coopérants et les expatriés.

Métiers et fonctions des expatriés ONG

Les missions

Les expatriés signent un contrat avec l'ONG. Les conditions sont décidées par l'ONG d'envoi et peuvent être négociées. Le durée du contrat n'est pas réglementée. Ce genre de contrat se rencontre souvent dans les actions des ONG humanitaires.

Les coopérants ONG

CoopérantDans ce cadre, les expatriés signent un contrat avec une ONG dans le Sud et une convention d'envoi avec l'ONG belge (qui elle-même signe une convention de partenariat avec l'ONG partenaire du Sud). L'ONG belge n'est donc pas considérée comme "employeur". Les conditions d'envoi sont définies par un "statut" qui garantit une série de droits et frais (allocations mensuelles, allocations familiales, de sécurité sociale et assurances,  scolarité, de voyage, de transport de bagages, frais médicaux liés au départ, coûts de permis de séjour et de permis de travail). Tous ces avantages ne doivent donc plus être négociés avec l'ONG belge si la convention d'envoi de l'expatrié stipule qu'il est envoyé dans le cadre du "statut de coopérant".

A côté de ces avantages prévus, certaines ONG prévoient d’autres avantages pour leurs coopérants.

Le « statut » de coopérant ONG permet à des personnes expérimentées, ayant éventuellement une famille, de pouvoir choisir un engagement dans le secteur de la coopération tout en bénéficiant de conditions acceptables (au niveau couverture sociale notamment). Le statut de coopérant ONG « belge » est considéré comme un bon statut au niveau européen.

Notons également que certaines ONG (notamment MSF, HI) qui envoient des coopérants ONG envoient aussi d’autres expatriés qui ne sont pas coopérants mais qui ont un contrat de travail avec l’ONG et qui bénéficient de conditions comparables à celles des coopérants ONG.

Les coordinateurs de l'ONG

Les ONG travaillent en partenariat avec des acteurs de la société civile des pays du Sud. Cela veut dire qu'elles soutiennent des organisations locales qui ont elles-mêmes leurs propres objectifs et leurs propres activités. La gestion d'un ensemble de partenaires dans un même pays ou sur une même région est facilitée par la présence d'un coordinateur. Dans ce cas, ce dernier veille aux liens de partenariat, au suivi des actions et à l'évaluation des programmes.

Tous ces envois ont été préalablement définis et planifiés afin d'être subsidiés entièrement ou en partie. Il est donc peu probable qu'une candidature spontanée puisse déboucher sur un envoi si celui-ci n'avait pas été envisagé par l'ONG.

Expatriation avec d'autres institutions

SPF Affaires étrangères - Direction de la coopération au développement

Outre des postes liés à la diplomatie, le SPF affaires étrangères envoie des Attachés à la coopération. Ils sont affectés aux ambassades belges dans les pays partenaires ou auprès d'une institution internationale de développement.

CTB - Agence belge de développement

Voyager dans le Sud

La CTB organise l'envoi d'expatriés dans le cadre de ses projets et de ses bureaux de représentation ; des offres d'emploi concernant ces possibilités sont régulièrement postées sur son site. La CTB a également mis en place le programme Junior. Ce dernier offre la possibilité d’acquérir une première expérience professionnelle dans la coopération.

APEFE

Les envois de cette ASBL issue des instances communautaires et régionales concernent essentiellement le domaine de la formation et de l'enseignement. Les offres d'emploi courantes sont reprises sur leur site internet.

ONU

La Belgique met à la disposition de l'ONU du personnel selon différentes modalités : Les experts-associés (JPO), les UN Volontaires, les UN Volontaires - Programme "Stagiaires", UN Volontaires - Opérations spéciales.  

Autres pistes : Portails internationaux pour la recherche d'emploi

Rien ne vous empêche de chercher un contrat pour l'expatriation dans un autre pays que la Belgique. Les ONG et mêmes les institutions étrangères engagent souvent des Belges du moment qu'ils conviennent aux postes proposés et qu'ils peuvent se rendre aux entretiens de sélection.

Les conditions sont alors différentes d'un contrat à l'autre. Il n'est pas garanti que vos droits sociaux soient gardés à votre retour en Belgique. Vous devez vous renseigner auprès de l'organisation où vous postulez ainsi qu'auprès des institutions en Belgique (ACTIRIS, ONEM, FOREM, etc).

Plateformes ou fédérations d’ONGD

Portails internationaux pour la recherche d'emploi dans le secteur