Responsable du Renforcement des Capacités - RD du CONGO

Détails

Organisation: Coopération Technique Belge
Site: https://career012.successfactors.eu/career?company=C0000960484P&career_ns=job_listing_summary&navBarLevel=JOB_SEARCH&site=VjItRG9OVktVYS9CQ3J3RmtmaHoxaFpSQT09&_s.crb=5HJpzMkW00GmamxVFSvR9uRQSyU%3d&rcm_site_locale=fr_FR
Personne de Contact: humres@btcctb.org
Date limite de candidature: 05/03/2017
Type d'offre: Contrat à durée déterminée
Volume de travail: Temps plein
Fonction: Expertise/recherche
Lieu de l'emploi: Mbuji-Mayi
Pays: Congo (Democratic Republic)

Description

Dans le cadre du développement de ses activités en République Démocratique du Congo (RDC), son plus gros programme de coopération en termes de budget et d’effectif, la CTB recherche un(e) (h/f):

 

 

Assistant Technique International (ATI) –

Responsable du Renforcement des Capacités

et de l’Appui Institutionnel – RDC

 

 

Réf.: RDC/12/171-3B

 

 

Lieu d’affectation : Province du Kasai Oriental, Mbuji-Mayi

Durée du contrat: 21 mois

Date probable d’entrée en fonction:  dès que possible

Package salarial mensuel: entre 6.002,40 et 8.983,16 euros (en ce compris le salaire brut mensuel et les avantages liés au statut d’expatrié: primes de pénibilité et d’expatriation). Le salaire est calculé en fonction de la composition de ménage et de l’expérience professionnelle pertinente.

 

Le poste est à pourvoir au sein du programme provincial de la CTB dans le Kasai Oriental (ancienne configuration) (PRDAKOR-PRODEKOR-EDUKOR).

 

Les projets cités s’inscrivent dans le Programme Indicatif de Coopération bilatérale 2010 – 2013 entre la Belgique et le RDC, qui se focalise sur trois secteurs prioritaires (Agriculture, Pistes et Bacs, et Enseignement technique et la formation professionnelle (ETFP)

 

La création des programmes provinciaux répond à la volonté de la partie belge de déplacer le centre de gravité de ses interventions au plus près des partenaires locaux, dans une optique d’efficience, de proximité et collaboration renforcée.

 

 

Le programme PRODEKOR/PRODAKOR/EDUKOR

 

PRODEKOR

 

Le Programme de Désenclavement du Kasaï-Oriental (ancienne configuration) (en abrégé PRODEKOR) a pour objet de désenclaver les zones de production agricole de la Province du Kasaï-Oriental – Lomami – Sankuru par la réhabilitation et l’entretien des pistes rurales et les voies d’eau. Ce programme de désenclavement est couplé à un programme d’appui à la relance du secteur agricole dans cette même province, qui consiste à appuyer les systèmes d’exploitation familiale afin d’augmenter les revenus des paysans. (voir PRODAKOR)

 

Objectif général : L’évacuation de la production agricole des exploitants familiaux, dans les districts de Tshilenge, Kabinda et Sankuru de la Province du Kasaï-Oriental, vers les points d’évacuation (routiers, fluviaux, ferroviaires) et vers les centres de consommation est améliorée, ainsi que les accès aux services et à la mobilité des personnes.

 

Objectif spécifique : Mettre à disposition des utilisateurs un réseau multimodal prioritaire, durable et praticable en toute saison grâce aux mécanismes d’entretien.

 

 

PRODAKOR 

 

Le Programme de Développement de l’Agriculture dans la province du Kasaï a pré-identifié, à titre de zones d’intervention prioritaires, une série de bassins de production situés dans huit territoires, eux-mêmes répartis dans les trois districts que compte la province.

 

Objectif général : Réduire le déficit alimentaire et la pauvreté dans cette province, par la relance durable du secteur agricole.

 

Objectif spécifique : Les revenus des exploitations familiales provenant de leurs activités agricoles sont augmentés de façon durable dans la Province du Kasaï-Oriental, dans un processus respectueux de l’environnement, en inscrivant les interventions dans les dynamiques du marché et en tenant compte des contraintes et des besoins différenciés des femmes et des hommes.

 

Les thèmes transversaux du genre et de l’environnement sont particulièrement importants dans ce programme ainsi que l’appui à la bonne gouvernance du secteur agricole.

 

 

EDUKOR

 

Le programme vise l’amélioration de la qualité de l’enseignement technique et la formation professionnelle dans un souci d’accès à l’emploi. 

 

Au vu des enjeux identifiés durant la phase d’identification et confirmés durant la formulation, l’accent de l’intervention est mis sur :

• la formation pratique des élèves des écoles et centres de formation ;

• l’enseignement et la formation formelle et non-formelle ;

• la collaboration avec les entreprises pour assurer l’adéquation formation-emploi;

• une gouvernance multi-acteurs ancrée au niveau du gouvernement provincial ;

• la gestion financière durable des écoles et centres ETFP ;

• la formation et l’insertion des sortants, avec une attention particulière aux filles.

 

Objectif général :

Dans le bassin d’emploi autour de Mbuji-Mayi, un meilleur accès des jeunes, filles et garçons, à une formation de qualité est assuré dans le système de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, tant formelle que non-formelle et l’offre de main-d’œuvre qualifiée répondant aux perspectives d’emploi ou d’auto-emploi est augmentée, notamment par le renforcement des capacités de certaines institutions et organisations en charge de l’enseignement et de la formation.

 

 

Objectif spécifique:

Dans un cadre institutionnel (provincial) et organisationnel (établissements) amélioré, les apprenants des filières appuyées dans la province éducationnelle du Kasaï Oriental et le territoire de Ngandajika, dont une plus grande proportion de filles, réussissent une formation de qualité pertinente incluant des cours pratiques, des stages, et de l’accompagnement à l’insertion professionnelle.

 

 

Les trois programmes s’inscrivent dans une complémentarité stratégique.

 

Cette complémentarité se matérialise en particulier par une structure de coordination provinciale commune qui assure un rôle d’interface avec les autorités et une mise en cohérence accrue au niveau de la mise en œuvre, dans le respect toutefois des priorités et des spécificités sectorielles respectives.

 

L’unité de coordination des programmes est basée à Mbuji Mayi et le PRODAKOR compte, en plus, deux antennes décentralisées situées à Mwene Ditu et Ngandajika.

 

A côté des aspects techniques des trois programmes, un important volet d’appui à la gouvernance sera également mis en œuvre. L’assistant technique international en Renforcement des Capacités et Appui Institutionnel en sera le responsable.

 

 

Fonction 

 

Sous l’autorité fonctionnelle du Coordinateur provincial du programme et dans le respect des directives émanant de la Structure Mixte de Concertation Locale (SMCL), vous pilotez et coordonnez l’ensemble des stratégies, processus et activités des programmes (PRODAKOR, PRODEKOR, EDUKOR) visant:

-       au renforcement des capacités des partenaires (autorités locales, provinciales et administrations déconcentrées ; acteurs de la société civile des secteurs de l’agriculture, de l’entretien routier, de l’ETFP…) ;

-       à l’amélioration et au renforcement de la gouvernance dans les secteurs de l’agriculture, du développement rural, du désenclavement, et de l’ETFP

 

 Vous avez notamment pour mission de:

  • Piloter et réaliser des diagnostics institutionnels et organisationnels des partenaires et structures identifiés lors de la formulation des programmes et de la ligne de base ;
  • Élaborer et piloter la mise en œuvre de stratégies, processus, et plans d’actions visant au renforcement des administrations et organisations clés que la CTB accompagne dans leurs missions, rôles et responsabilités. Vous vous appuierez pour cela sur une équipe de collaborateurs nationaux experts en renforcement des capacités. ;
  • Accompagner la mise en place, l’organisation et le fonctionnement d’espaces et mécanismes de dialogues et de concertation  dans les secteurs concernés par les programmes,  et à différentes échelles territoriales : province, territoire, local ;
  • Faciliter au maximum le dialogue et la prise de décision partagée entre le programme et les partenaires ;
  • Favoriser, par votre posture, l’émergence de processus de changement dans les administrations et organisations accompagnées par le programme. ;
  • Assurer la cohérence des différents volets des programmes en matière d’appui institutionnel et de renforcement des capacités ;
  • Contribuer à l’identification au fil de l’eau de nouveaux acteurs potentiellement concernés par les programmes, ainsi qu’à l’évaluation de leurs capacités et de leurs besoins en renforcement ;
  • Accompagner et conseiller méthodologiquement vos collaborateurs chargés du renforcement des capacités, de l’appui institutionnel, de l’appui à la gouvernance, et du genre. Ces collaborateurs sont affectés à chaque programme (4 experts nationaux) ;
  • Mettre en place et suivre, au sein du dispositif de suivi-évaluation des programmes, la composante « renforcement des capacités » ;
  • Appuyer par votre expertise, le management général et l’équipe  du programme provincial : éclairer les enjeux et les approches d’accompagnement des institutions et organisations ; expliciter les stratégies utilisées et les principes d’intervention ; conseiller sur les choix stratégiques et opérationnels de renforcement des capacités……
  • Contribuer, avec vos homologues des autres provinces, à faire progresser la CTB dans son approche du renforcement des capacités et de l’appui institutionnel en RDC.

L’ATI, coordonnera l’équipe d’Assistants Techniques Nationaux Renforcement des Capacités des différents volets du programme, et travaillera en étroite collaboration avec les coordinateurs d’antennes.

 

Profil:

 

  • Diplôme de niveau Master pertinent pour la fonction;
  • Expérience de minimum 5 ans en renforcement et accompagnement d’organisations;
  • Expérience en appui à des dynamiques de concertation sectorielle et/ou territoriale, de préférence en Afrique sub-saharienne;
  • Expérience en rédaction de termes de référence pour commanditer des études, des diagnostics, des formulations de stratégies, des plans d’actions, des évaluations…;
  • Familier/ère avec le monitoring, les tableaux de bords, les évaluations de résultats;
  • Esprit d'équipe et fortes aptitudes à la communication avec des collègues et interlocuteurs de toutes nationalités, et d’origines professionnelles différentes;
  • Bonne faculté d’adaptation et d’organisation de vie personnelle;
  • Capacité d’écoute et ouverture d’esprit/curiosité;
  • Grandes aptitudes relationnelles et diplomatie;
  • Excellente connaissance orale et écrite de la langue française;
  • Connaissance approfondie de MS Office (Word, Excel, etc.).

 

 

Intéressé(e)?

Postulez au plus tard le 05/03/2017 via notre site Web: www.btcctb.org

Pour toute question supplémentaire, contactez-nous au +32 (0)2 505 18 65.

 

Profil recherché

Master

Expérience internationale