Responsable de programme EHA - Haïti

Détails

Organisation: INTER AIDE
Site: http://www.interaide.org
Date limite de candidature: 31/08/2018
Type d'offre: Contrat à durée indéterminée
Volume de travail: Temps plein
Fonction: Gestion de projet, Mission terrain
Lieu de l'emploi: Maïssade
Pays: Haiti

Description

CONTEXTE 

Inter Aide intervient en Haïti dans les domaines de l’éducation, de l’accès à l’eau potable et de l’agriculture auprès de communautés rurales particulièrement démunies. L’association est présente dans les zones montagneuses (Montagnes Noires) du département de l’Artibonite depuis une vingtaine d’années et dans celles du département du Centre depuis 2007. Dans ce département, un programme de scolarisation de base est conduit depuis 2012 sur la section communale de Juanaria (commune de Hinche), et doit se terminer courant 2018. Sur cette même zone, un programme HAE (Hygiène, Assainissement et accès à l'Eau) a été lancé en 2013 et devrait se finir fin 2018. Un autre programme HAE a été ouvert en 2015 sur la commune voisine de Thomonde. 

Inter Aide a été sollicitée par les communautés voisines de Maïssade (au nord de Juanaria), vivant dans des conditions d'isolement similaires. La commune de Maïssade se trouve à l’est de la chaîne des Montagnes Noires et sur une partie de la plaine du Plateau Central. Plusieurs missions de diagnostic y ont été menées, mettant en évidence des besoins fondamentaux pour l'amélioration des conditions sanitaires. Une partie de la zone (le haut Narang) avait commencé à être appuyée par le programme basé à Pérodin (commune de petite Rivière, département de l’Artibonite). Mais l’ampleur des besoins constatés justifie l’ouverture d’un programme à part entière.  

Ce nouveau programme d’accès à l'hygiène, à l'assainissement et à l’eau vise à étendre l’intervention sur deux sections : Narang et Savan Grande. Une partie de ces sections est montagneuse, et peut arriver à une altitude de  1000 m. Une autre partie présente un profil de plaine (entre 300 et 400 m d’altitude), et les accès carrossables y sont plus aisés. La zone est assez démunie car elle se trouve écartée des grands axes de communication du pays. L’isolement géographique se double d’un relatif vide institutionnel qui freine toute dynamique locale de développement, malgré l’intervention de certaines missions protestantes ou les projets ponctuels d’organisations internationales.

 

Le projet entend donc intervenir  pour améliorer durablement la situation sanitaire des familles de cette zone avec :

une mobilisation des familles sur les enjeux de santé communautaire,

une sensibilisation aux pratiques d’hygiène de base et aux moyens de traitement de l’eau, 

l’appui à la réalisation de latrines familiales et scolaires,

un meilleur accès à l’eau potable par la protection de points d’eau (construction ou réhabilitation de captages, aménagement de sources, amélioration des systèmes d’entretien). 

 

MISSION DU/DE LA RESPONSABLE DE PROGRAMME

Le/la Responsable de programme « Hygiène, assainissement et accès à l’eau potable » sera basé(e) dans la commune de Maïssade. La localité où se situera la base du programme n’est pas encore identifiée, car la cartographie des besoins n’a pas encore été réalisée. 

Les déplacements seront quotidiens, en véhicule et à pied, sur les différentes localités des deux sections communales de Narang et Savan Grande, avec des déplacements éventuels sur la zone limitrophe de Juanaria (afin de compléter les besoins non couverts par le programme voisin, dont la fermeture est prévue fin 2018). 

1- Il/elle aura pour mission préalable de mettre en œuvre un enquête exhaustive sur l’ensemble de la population de la zone ciblée et de lister et géoréférencer les localités. L’analyse de cette enquête doit permettre d’approfondir la compréhension de la répartition des foyers de population, de leurs conditions sanitaires, de leurs connaissances et pratiques d'hygiène. Durant les deux premiers mois, le/la Responsable de programme aura pour tâches principales :

L’organisation de l’enquête (recrutement des enquêteurs, suivi terrain, compilation et encodage des données) ;

Le contrôle de la qualité des données des enquêtes déjà réalisées ;

L’exploration de la zone afin de définir (en concertation avec le Chef de Secteur) le périmètre d’intervention le plus pertinent ;

L’identification de la/des base/s du programme ;

La présentation du programme auprès des autorités locales et des leaders communautaires.

 

2- Dans un second temps, il/elle aura à définir, coordonner et suivre l’ensemble des activités HAE mises en œuvre de manière participative, afin de garantir au plus grand nombre de familles de la zone une sensibilisation aux bonnes pratiques d’hygiène, un accès durable à l’assainissement et à l’eau potable. Ses tâches principales seront alors les suivantes :

la définition, la planification et la supervision des activités (mise en œuvre des objectifs définis conjointement avec le Chef de secteur) : 

o (1) sensibilisation et formation des communautés à l’hygiène et à l’assainissement selon la méthode PHAST ; 

o (2) appui à la co-réalisation de latrines familiales (env. 500/an) et scolaires ; 

o (3) aménagement de points d’eau et bornes fontaines (au moins 4/an) et amélioration de l’accès aux moyens de traitement de l’eau ; 

o (4) appui à la mise en place d’un système autonome d’entretien et de maintenance géré par les communautés bénéficiaires ;

le recrutement, l’encadrement, le renforcement et le suivi-évaluation de l’équipe locale (6 à 8 animateurs, un coordinateur et un assistant technique) ;

la coordination logistique du programme ;

le développement des relations avec les partenaires locaux dans le cadre d’échanges et/ou d’actions communes (leaders locaux, organisations  et autorités présentes sur la section, Office Régional de l’Eau Potable et de l’Assainissement de Hinche, autres programmes conduits par Inter Aide) ;

le reporting financier et opérationnel au Chef de secteur et au Responsable finances basés en France (comptabilités mensuelles et rapports d’activité réguliers).

 

STATUT 

Statut VSI (12 mois) puis salarié en contrat à durée indéterminée (engagement moral de deux ans)

Indemnité VSI de 1160€ mensuel + allocation terrain 

Couverture sociale complète + assurance rapatriement + 1 A/R annuel en avion en France

Possibilité de départ en couple 

 

 

Poste à pourvoir début juin 2018

La sélection des dossiers se fera au fur et à mesure de leur réception

Merci d’envoyer dès à présent 

C.V. + LM sous réf. « EHA/MAÏ »

à interaide@interaide.org

les CV de plus de trois pages ne seront pas étudiés

Profil recherché

Formation supérieure en hydraulique, en gestion sociale de l’eau ou plus largement en développement rural ;

Première expérience professionnelle indispensable, dans un PED vivement souhaitée ; 

Compétences dans la réalisation d'enquêtes et connaissance des méthodes d’animation communautaire ;

Maîtrise des principales méthodes d’animation communautaire et réel intérêt pour le sujet ;

Excellente condition physique (déplacements à pied dans un environnement montagneux difficile) ;

Capacité à vivre en zone rurale isolée ;

Goût prononcé pour le travail de terrain et de proximité ;

Pragmatisme et optimisme, autonomie, adaptabilité et ténacité ;

Compétence dans la construction serait un plus (aménagement d'une base de vie) ;

Permis B indispensable et aptitude à conduire en 4x4 sur pistes de montagne.