PROGRAMME MANAGER INTEGRA

Détails

Organisation: Coopération Technique Belge
Site: http://www.btcctb.org
Personne de Contact: humres@btcctb.org
Date limite de candidature: 30/10/2017
Type d'offre: Contrat à durée déterminée
Volume de travail: Temps plein
Fonction: Gestion de projet
Lieu de l'emploi: Conakry, avec des déplacements fréquents à Kindia (missions 10 % du temps)
Pays: Guinea

Description

 

La CTB, l'Agence belge de développement, mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société qui donne aux générations actuelles et futures les moyens de construire un monde durable et équitable.

Ses collaborateur(trice)s à Bruxelles et à l’étranger concrétisent l’engagement de l’État belge et d’autres partenaires au développement pour la solidarité internationale. Aujourd’hui présent dans 18 pays, en Afrique, en Asie et en Amérique latine, la CTB appuie plus de 200 programmes et projets de coopération. A l’avenir, suite à une décision du Ministre de la coopération, une concentration aura lieu sur 14 pays d’intervention.

 Dans le cadre du développement de ses activités, la CTB recherche un (h/f):

  

PROGRAMME MANAGER

INTEGRA

Infrastructure, Entreprenariat, Formation-Emploi

GUINÉE

 

Réf: GIN/17/009-3

 

Lieu d’affectation: Conakry, avec des déplacements fréquents à Kindia (missions 10 % du temps)

Sécurité : situation politico-sécuritaire globalement bonne

Expatriation : family duty station

Durée du contrat: 48 mois

Date probable d’entrée en fonction: le plus rapidement possible

Package salarial mensuel: (cat A528) entre 8 682,86 euros et 10 869,42 euros (en ce compris le salaire brut mensuel et les avantages liés au statut d'expatrié: primes d’éloignement et de pénibilité). Le salaire est calculé en fonction de la composition de ménage et de l’expérience professionnelle pertinente.

 

Le contexte

Le programme INTEGRA

La CTB a ouvert son Agence en Guinée début 2016. La Délégation de l’UE en Guinée envisage de lui confier un contrat (« PAGoDA ») « INTEGRA » financé sur le 11ème FED  (35M€) pour l’exécution d’un projet d’Intégration socio-économique des migrants potentiels et de retour,  par la création d’emploi sur l’axe Conakry-Kindia-Mamou.

L’objectif général du programme est de contribuer au développement économique de la Guinée en favorisant l'insertion socio-professionnelle des jeunes guinéens et la réintégration des migrants de retour.

  

Le programme vise les objectifs spécifiques suivants :

(i)         Créer de façon durable des opportunités économiques et des emplois à destination des jeunes ;

(ii)         Améliorer l'employabilité des jeunes grâce à la formation professionnelle et au développement de compétences générales ;

(iii)        Soutenir le développement et le financement des entreprises, microentreprises et coopératives autours de certaines chaînes de valeur porteuses ;

(iv)        Diffuser une offre de services financiers adaptée et répondant aux besoins des bénéficiaires dans les régions d'intervention ;

(v)        Atteindre le public cible en informant largement les populations, en particulier les jeunes, sur les opportunités du programme.

Les activités seront menées par trois partenaires : la coopération technique belge (CTB), la coopération technique allemande (GIZ) et le centre du commerce international (CCI). La CTB prévoit par ailleurs des collaborations avec les agences UN PNUD et UNCDF.

Au niveau de la CTB, les activités porteront sur la création d'emplois durables au travers de chantiers-écoles et d'activités à haute intensité de main d'œuvre (HIMO). Le choix des infrastructures sera déterminé en amont par la réalisation de plans de développement économique et social participatifs avec l’ensemble des acteurs locaux. En accord avec l’agenda sur les migrations et le nouveau consensus européen pour le développement, l’intervention visera à dynamiser le potentiel des villes en tant que centre de croissance inclusive et durable qui ne compromette pas les perspectives des générations futures. L’approche à Haute Intensité de Main d’Œuvre (HIMO) sera privilégiée autant que possible pour développer des capacités techniques et créer des emplois auprès des populations jeunes et des femmes sans-emplois.

De plus, les bénéficiaires - des jeunes sans emploi avec peu ou pas de formations - pourront recevoir un soutien en développement de l'entreprenariat et un meilleur accès aux services financiers.

Le programme est formulé de façon à assurer la complémentarité des activités avec les autres agences, des résultats à atteindre, du public à toucher et de la répartition géographique.

La coordination des partenaires identifiés ainsi que des autorités guinéennes concernées sera assurée par une structure de mise en œuvre et de suivi spécifique.

 Le Programme Manager INTEGRA devra principalement :

  • S’assurer que les conditions optimales soient présentes dans la perspective de la mise en œuvre du programme, dans le respect du cadre établi et en tenant compte des orientations stratégiques décidées par le comité de pilotage.
  • Coordonner toutes les interventions du programme en collaboration avec le pays partenaire, conformément aux conventions signées entre les parties.
  • Gérer le processus de formulation afin de garantir la production du Dossier Technique et Financier.
  • Diriger dans un rôle stratégique le programme en cours de formulation et/ou d’exécution (gestion de la qualité, gestion efficace des moyens, gestion des risques, …)
  • Veiller au bon respect des procédures et des processus dans la préparation et l’exécution du programme.
  • Être responsable de la gestion de l’équipe constituée pour réaliser les différentes phases de l’intervention (recrutements, fixation des objectifs, entretiens de fonctionnement, …).
  • Renforcer des capacités des structures partenaires ;

Le responsable du programme INTEGRA financé par l’UE est le coordinateur du programme et le garant de l’atteinte de ses objectifs, il doit collaborer et créer des synergies fortes avec le programme SANITA (infrastructure et assainissement) et les programmes de la coopération bilatérale belge.

Le-la Programme Manager est hiérarchiquement sous l’autorité du Représentant Résident de la CTB dans le pays.

 Intéressé(e)?

Postulez au plus tard le 30/10/2017 via notre site web https://www.btcctb.org/fr/content/jobs

 Pour toute question supplémentaire, contactez-nous au 02/505 37 90 ou via humres@btcctb.org.

 

Profil recherché

Le profil

 

Niveau de formation requis

 

  • Master en lien avec la thématique du programme concerné

 

Expériences requises et/ou souhaitées

  • Expérience professionnelle d’au moins 10 années en gestion de projets dont 5 années dans des projet d’intégration socio-professionnelle, d’entreprenariat (connaissance des mécanismes d’accès au financement, développement de l’entreprenariat des jeunes et des femmes,…). Les expériences liées à la réalisation d’infrastructures socio-économiques  impliquant la mise en œuvre de chantiers écoles, HIMO,,e chantiers écoles, HIMO,…e le de retour dans le s liés aux renforcements u sera considéré comme un atout.  
  • Expérience pratique de l’intégration du genre, des jeunes et de l’environnement
  • Expérience en tant que responsable d’équipe d’au moins 5 ans ;
  • Expérience internationale de terrain en tant qu’expatrié-e dans la coopération au développement, de préférence au sein d’une organisation internationale ;
  • Une expérience dans la région concernée et dans des projets liés à la migration est un atout.
  • Expérience du contexte et des réalités des pays fragiles et/ou des pays post ébola est un atout.

 

 

Connaissances requises

  • Connaissance approfondie et pratique d’une méthodologie en gestion de projet ou de programme, disposer d’une certification représente un atout ;
  • Maîtrise de l’outil informatique (Word, Excel, Powerpoint, Base de données) ;
  • Maîtrise du français et bonne pratique de l’anglais.

 

 

Aptitudes comportementales :

  • Adhésion aux valeurs de la CTB : engagement, respect, responsabilité et intégrité ;
  • Capacité d’analyse, d’intégration et d’innovation ;
  • Capacité d’organisation proactive et de mise en pratique des décisions prises ;
  • Capacité à accompagner le développement des collaborateurs (feedback sur les prestations et sur le développement) ;
  • Capacité à négocier et à impacter le public concerné par le programme en vue de favoriser un résultat « win-win » et créer une confiance par une approche « conseil » du travail.